Gare de Nanteuil - Saâcy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Gare de Nanteuil-le-Haudouin.

Nanteuil - Saâcy
Image illustrative de l’article Gare de Nanteuil - Saâcy
Le bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Saâcy-sur-Marne
Adresse Avenue du Général-Leclerc
77730 Saâcy-sur-Marne
Coordonnées géographiques 48° 58′ 26″ nord, 3° 13′ 12″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TransilienLigne P du Transilien
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Est à Strasbourg-Ville
Voies 2 + voies de service
Quais 2 latéraux
Transit annuel 696 600 voyageurs (2016)
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 63 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Marne et Morin (BUS) Marne et Morin 48A 48B 48C

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Nanteuil - Saâcy

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Nanteuil - Saâcy

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

(Voir situation sur carte : Seine-et-Marne)
Nanteuil - Saâcy

La gare de Nanteuil - Saâcy est une gare ferroviaire française de la ligne de Noisy-le-Sec à Strasbourg-Ville (dite aussi ligne de Paris-Est à Strasbourg-Ville), située sur le territoire de la commune de Saâcy-sur-Marne, près de Nanteuil-sur-Marne, dans le département de Seine-et-Marne, en région Île-de-France.

La station est mise en service le par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Strasbourg, lorsqu'elle ouvre la section de Meaux à Épernay. C'est aujourd'hui une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains du réseau Transilien Paris-Est (ligne P).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare de Nanteuil - Saâcy, établie à 63 m d'altitude[1], est située au point kilométrique (PK) 73,816[2] de la ligne de Noisy-le-Sec à Strasbourg-Ville (dite aussi ligne de Paris-Est à Strasbourg-Ville), entre les gares ouvertes de La Ferté-sous-Jouarre et de Nogent-l'Artaud - Charly.

Vue d'ensemble de la gare depuis le chemin Vert, situé à l'est.
Vue d'ensemble de la gare depuis le « chemin Vert », situé à l'est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Extérieur de la gare avant 1902, avec le bâtiment voyageurs et la halle à marchandises.
Extérieur de la gare avant 1902, avec le bâtiment voyageurs et la halle à marchandises.
Plaque commémorative apposée sur la façade de la gare, rappelant le départ de prisonniers de la Deuxième Guerre mondiale vers des camps de de Ravensbruck et Buchenwald en août 1944.
Plaque commémorative apposée sur la façade de la gare.
Wagon-souvenir (wagon couvert) du mémorial installé près du passage à niveau
Wagon-souvenir du mémorial installé près du passage à niveau (février 2012 : installation en cours de finalisation).
Arrivée d'une rame de type Z 20500 à destination de Paris-Est.
Arrivée d'une rame de type Z 20500 (ici la rame Z 20783/84) à destination de Paris-Est.

Comme prévu dans la concession de la ligne de Paris à Strasbourg, c'est l'État qui construit les infrastructures ferroviaires. Dans un but d'économie et pour une rapidité d'exécution, il réalise pour les stations des bâtiments provisoires en bois[3]. Après la livraison de la ligne par l'État, la compagnie du chemin de fer de Paris à Strasbourg met en service le 26 août 1849[4] la station provisoire de Nanteuil[5] lors de l'ouverture au service commercial de la section de Meaux à Épernay.

Le bâtiment voyageurs en dur sera construit plus tard par la compagnie des chemins de fer de l'Est qui prend en 1854 la suite de la compagnie concessionnaire d'origine. Il s'agit, comme pour de nombreuses gares édifiées sur cette ligne à l’époque, d'un bâtiment standard de type 7.

Le , est survenu l’accident ferroviaire du tunnel de Nanteuil-Saâcy : un incendie dans un train de voyageurs suivi d'un suraccident lorsque plusieurs voyageurs, descendus sur les voies, furent fauchés par un second train. Le bilan est de 8 morts et 16 blessés.

En 1936[6], la gare est desservie par un service de banlieue de la ligne de Paris à Château-Thierry. Durant la période d'hiver, il y a six aller-retour chaque jour ouvrable.

En août 1944, la gare de Nanteuil - Saâcy a vécu un épisode douloureux. Le 15 août, 2 400 résistantes et résistants, et 175 aviateurs alliés sont extraits des prisons et camps (Fresnes, La Santé, Fort de Romainville…). Un train les attend et quitte Pantin pour l’Allemagne. Le 16 au matin, il s’arrête dans la plaine de Luzancy.

Le pont ferroviaire qui enjambe la Marne a été détruit par suite d'un bombardement britannique. Les prisonniers, encadrés par des SS, vont devoir parcourir à pied plusieurs kilomètres pour rejoindre la gare de Nanteuil - Saâcy, de l’autre côté de la Marne, encombrés par les valises et paquets des collaborateurs et nazis en fuite qui sont dans le même train. Un autre train les attend ; il conduira les hommes pour la plupart à Dora via Buchenwald et les femmes à Ravensbrück.

85 % des détenus ne reviendront pas selon les estimations actuelles pour ce convoi.

Apposée le 24 avril 1993 sur la façade de la gare de Nanteuil-Saâcy, une plaque rappelle l'histoire de ce convoi[7]. Tous les ans, le 16 août, une cérémonie réunit les deniers témoins de cet épisode autour des familles des disparus. Un comité du mémorial a été créé en 2008. Il a fait installer un wagon-souvenir le 12 octobre 2011 et des panneaux informatifs[8],[9].

En 2016, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 696 600 voyageurs, comme en 2015. Ce nombre s'est élevé à 545 400 pour 2014[10].

Services voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCF du réseau Transilien, elle offre divers services[11] avec, notamment, une présence commerciale quotidienne du lundi au vendredi (fermée les samedis dimanches et fêtes) et des aménagements et services pour les personnes à mobilité réduite. Elle est équipée d'automates pour la vente des titres de transport (Transilien et Navigo).

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les trains de la ligne P du Transilien de la branche Paris – Château-Thierry. Elle est la dernière gare de la ligne située en Île-de-France ; au-delà, en direction de la province, la tarification des transports en commun d'Île-de-France ne s'applique plus.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules est aménagé. La gare est desservie par les lignes 48A, 48B et 48C de la société de transport Marne et Morin.

Divers[modifier | modifier le code]

En 1991, la gare a servi de lieu de tournage pour le film Céline de Jean-Claude Brisseau, le temps d'une scène où le personnage principal prend le RER.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Base de donnée des repères de nivellement de l'IGN Fiche IGN
  2. Livre : Nouvelle géographie ferroviaire de la France, par Gérard Blier, tome 2, planche no 1
  3. René-Charles Plancke, 1991, p. 37
  4. René-Charles Plancke, 1991, p. 89
  5. Site Structurae, Ligne Paris-Est - Nancy : 21 août 1849 lire en ligne (consulté le 10 mars 2011)
  6. René-Charles Plancke, 1991, p. 97
  7. « LE MÉMORIAL DU DERNIER CONVOI DE DÉPORTATION EN SEINE-ET-MARNE A ÉTÉ INAUGURÉ LE 23 JUIN 2012 », memoiredeguerre.pagesperso-orange.fr (tiré du Bulletin des médaillés militaires Juin 2012) (consulté le 25 avril 2016)
  8. [PDF] Bulletin municipal de la commune de Saâcy-sur-Marne, Janvier 2012, p. 14. Consulté le 19 juin 2012.
  9. « Réception du wagon pour le mémorial du dernier convoi », sur laflamme.fr, article du (consulté le 28 septembre 2018).
  10. « Fréquentation en gares : Nanteuil-Saâcy », sur SNCF Open Data (consulté le 26 juin 2018).
  11. Site Transilien SNCF, Les gares Transilien : Nanteuil - Saâcy lire en ligne (consulté le 10 mars 2011).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René-Charles Plancke, « Aperçu anecdotique et seine-et-marnais de la ligne de Paris à Strasbourg », dans Histoire du chemin de fer de Seine-et-Marne : tome I de la vapeur au TGV, édition Amatteis, Le Mée-sur-Seine, 1991 (ISBN 2-86849-105-7) pp. 89-134

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Paris-Est La Ferté-sous-Jouarre Transilien Ligne P du Transilien Nogent-l'Artaud - Charly Château-Thierry