Gare de Melreux-Hotton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Melreux-Hotton
Image illustrative de l’article Gare de Melreux-Hotton
L'ancienne gare, photo prise avant 1930.
Localisation
Pays Belgique
Commune Hotton
Village Melreux
Adresse Avenue de la Gare
6990 Hotton
Coordonnées géographiques 50° 17′ 03″ nord, 5° 26′ 27″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Code UIC 88644369
Services Omnibus (L)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) ferroviaires :
43, Liège à Marloie
de tramway :
Melreux - Comblain
Melreux - La Roche
Voies 2
Quais 2
Altitude 173 m
Historique
Mise en service 25 juillet 1865
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg
(Voir situation sur carte : Province de Luxembourg)
Melreux-Hotton
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Melreux-Hotton

La gare de Melreux-Hotton est une gare ferroviaire belge de la ligne 43, de Liège (Angleur) à Marloie, située au village de Melreux, sur le territoire de la commune de Hotton, en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

Elle est mise en service en 1865 par la Grande compagnie du Luxembourg. Son guichet est fermé en 2015.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains omnibus (L) et heure de pointe (P).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 135 m d'altitude, la gare de Melreux-Hotton est située au point kilométrique (PK) 49,90 de la ligne 43, de Liège (Angleur) à Marloie, entre les gares ouvertes de Barvaux et de Marche-en-Famenne[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La station de Melreux, est mise en service le par la Grande compagnie du Luxembourg lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Merleux à Marloie[2]. Le la ligne est prolongée de Melreux à Liège-Guillemins, ce qui permet l'ouverture dans la totalité de la ligne de l'Ourthe[3].

En 1931, la gare, est renommée sous son nom actuel de Melreux-Hotton.

Description[modifier | modifier le code]

Le bâtiment d'origine[modifier | modifier le code]

Pour la construction de ses gares, la Grande Compagnie du Luxembourg réalisa plusieurs modèles standards et choisit, pour Marloie un modèle de bâtiment Néo-classique de forme rectangulaire à deux niveaux composé, au centre, d’un élément de trois travées sous bâtière flanqué de part et d’autre par deux pavillons d'une travée sous bâtière transversale. Chaque façade est symétrique. Au rez-de-chaussée, toutes les ouvertures sont des portes surmontées d’arcs bombés. À l’étage, les seuils des fenêtres s'étirent en cordon et un cordon de briques relie le larmier des portes au rez-de-chaussée[4].

Elle fut par la suite agrandie avec une annexe à toit plat d’un côté[5],[6].

De telles gares furent édifiées à Marloie et à Melreux-Hotton. Les deux ont disparu au cours du vingtième siècle.

La nouvelle gare[modifier | modifier le code]

L’ancienne gare fut démolie dans les années 1970 et remplacée par un nouveau bâtiment, plus petit, construit par Léon Vanderbecque en 1972.

Cette gare combine la pierre locale et le bois, peint en rouge, sous une toiture à versants. Sous chaque pignon se trouve une large ouverture verticale, abondamment vitrée, qui court sur toute la hauteur du bâtiment. Les autres murs sont sans ouvertures.

Le guichet est fermé le 1er mars 2015.

La station vicinale[modifier | modifier le code]

Tramway vapeur devant le bâtiment de la SNCV.

En 1886, la gare devient le terminus de la ligne de tramway Melreux - La Roche de la Société nationale des chemins de fer vicinaux (SNCV) puis en 1908 de la future ligne Melreux - Comblain. La SNCV fait ériger un bâtiment selon un modèle standardisé sur le parvis en face de la gare (50° 17′ 02″ N, 5° 26′ 29″ E) pour servir de station pour les tramways.

Les lignes sont respectivement supprimées en 1954 pour la ligne de Comblain et 1959 pour celle de La Roche, le bâtiment a persisté suite à la suppression et est aujourd'hui une habitation privée.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

C'est une halte SNCB à entrée libre, équipée d'un automate pour l'achat de titres de transports[7]

Dessertes[modifier | modifier le code]

Melreux-Hotton est desservie par des trains Omnibus (L) et d’heure de pointe (P) de la SNCB[8].

En été, un unique train touristique (ICT) circulant le matin entre Liers et Rochefort-Jemelle se rajoute aux trains L de cette relation durant les weekends.

La desserte comprend des trains L qui effectuent des missions entre les gares de Liers et de Marloie, ou Rochefort-Jemelle (toutes les heures en semaine et toutes les deux heures les weekends et jours fériés). En semaine, on retrouve également un unique train P de Liège-Guillemins à Marloie ainsi qu’une paire de trains d’heure de pointe (P) circulant entre Liège-Saint-Lambert et Rochefort-Jemelle.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules y est aménagé et elle est desservie par des bus[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Carte technique du réseau », sur Infrabel, (consulté le 21 mars 2021).
  2. Site tassignon.be Rixke Rail's Archives : Roger Gillard, Petite histoire des chemins de fer dans les pays luxembourgeois lire (consulté le 3 mars 2012).
  3. Annuaire spécial des chemins de fer Belges, V. Devaux et Cie, 1869, pp. 193-194 lire (consulté le 3 mars 2012).
  4. Hugo De Bot, Architecture des gares en Belgique, tome I : 1835 - 1914, Turnhout, Brepols, , p. 183
  5. « Les gares belges d'autrefois. La gare de Melreux Hotton. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.net (consulté le 7 avril 2021)
  6. « Gare de Melreux-Hotton | Railstation », sur www.railstation.be (consulté le 7 avril 2018)
  7. a et b « Melreux-Hotton », sur www.belgianrail.be (consulté le 21 mars 2021).
  8. « Brochures de ligne - SNCB », sur www.belgiantrain.be, (consulté le 21 mars 2021).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Marloie
ou Rochefort-Jemelle
Marche-en-Famenne L Barvaux Liers
Rochefort-Jemelle Marche-en-Famenne ICT
(week-ends et vacances)
Barvaux Liers
Marloie
ou Rochefort-Jemelle
Marche-en-Famenne P
(en semaine)
Barvaux Liège-Guillemins
ou Liège-Saint-Lambert