Gare de Lyon-Jean Macé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon.
Lyon-Jean Macé
Image illustrative de l'article Gare de Lyon-Jean Macé
Sur la plateforme.
Localisation
Pays France
Commune Lyon
Arrondissement 7e arrondissement
Coordonnées géographiques 45° 44′ 42″ nord, 4° 50′ 31″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Rhône-Alpes
Caractéristiques
Ligne(s) Lyon-Perrache à Marseille-Saint-Charles (via Grenoble)
Paris à Marseille-Saint-Charles
Transit annuel 597 232 voyageurs (2015)
Altitude 171 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Métro Métro de Lyon Ligne B (Jean Macé)
Tramway Tramway de Lyon Ligne T2
Bus TCL Bus en mode C Ligne C4 Ligne C7 Ligne C12 Ligne C14 Bus TCL Ligne 35 Ligne Zi6

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lyon-Jean Macé

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
Lyon-Jean Macé

Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon

(Voir situation sur carte : métropole de Lyon)
Lyon-Jean Macé

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Lyon-Jean Macé

La gare de Lyon-Jean Macé, appelée aussi gare Jean-Macé, dont le nom initial était halte Jean-Macé, est une gare ferroviaire française des lignes : de Lyon-Perrache à Marseille-Saint-Charles (via Grenoble) et de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles. Elle est située, au carrefour des avenues Jean Jaurès et Berthelot, dans le 7e arrondissement de la ville de Lyon, chef lieu de la Métropole de Lyon et de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle est mise en service en 2009 par la Société nationale des chemins de fer français (SNCF).

C'est une gare voyageurs SNCF desservie par des trains TER Rhône-Alpes. Elle est également l'un des éléments d'un point multimodal entre le train, le métro (ligne B), le tramway (ligne T2), le vélo (consignes et loueur) et les piétons.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 171 mètres d'altitude, la gare de Lyon-Jean Macé est située au point kilométrique (PK) 512,2 de la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles, entre les gares de Lyon-Perrache et de Saint-Fons, et sur la ligne de Lyon-Perrache à Marseille-Saint-Charles (via Grenoble), entre les gares de Lyon-Perrache et de Vénissieux.

Elle est également sur le parcours de la ligne de Lyon-Perrache à Genève (frontière), mais ne dispose pas de quai permettant une desserte par les trains circulant sur cette ligne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Inscrite dans le projet de Réseau express de l'aire métropolitaine lyonnaise (REAL), ayant pour but de désengorger les grandes gares de Part-Dieu et de Perrache tout en permettant d'y accéder via le réseau des Transports en commun lyonnais (TCL), la gare était prévue, en 2004, seulement sous la forme d'une halte voyageurs sans personnel. À la demande de l'ancienne région Rhône-Alpes, le projet a évolué avec la création d'un guichet doté de personnel. Elle est inaugurée le [1].

Elle est établie au pont ferroviaire qui permet le passage de la ligne au dessus de l'avenue Jean Jaurès, au croisement avec l'avenue Berthelot. Au niveau du sol, on trouve deux halles d'entrée, sous le pont de chaque côté de l'avenue. Des ascenseurs permettent de rejoindre, au-dessus du pont, le quai central de 250 mètres de long permettant l'accès aux trains.

La gare de Lyon-Jean Macé est mise en service le par la Société nationale des chemins de fer français (SNCF).

En 2015, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 597 232 voyageurs, après un nombre de 568 178 voyageurs en 2014[2].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCF, elle dispose d'un guichet ouvert du lundi au samedi et fermé les dimanches et jours fériés. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport TER et TGV. Des ascenseurs permettent d'accéder au quai situé sur le dessus du pont[3].

Desserte[modifier | modifier le code]

Lyon-Jean Macé est desservie quotidiennement par des trains TER Rhône-Alpes, des relations :

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos (110 places en consigne collective et des accroches vélos) et un parking pour les véhicules y sont aménagés et un service de location de vélo est présent[3].

Dans les halls elle dispose d'écrans avec l'affichage en temps réel des départs du métro à prendre à la station Jean Macé sur la ligne B et les tramways de la ligne T2 dont l'arrêt est à côté du pont[3].

Des arrêts de bus, lignes C4, C7, C12, C14, 35, S3, sont également situés à proximités[3].

Fresque du centenaire[modifier | modifier le code]

Le long de la l'avenue Berthelot est installé un carnet de voyage composé de 24 panneaux insérés à l’intérieur des voûtes de soutien. Inauguré le , il évoque l'histoire du quartier de La Guillotière[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SNCF: la gare Jean Macé, nouvelle connexion avec l'Est lyonnais », sur LYFtv.com, (consulté le 3 décembre 2016).
  2. « Fréquentation en gares – Lyon Jean Macé », sur SNCF Open Data, traitement du 8 novembre 2016 (onglet informations) (consulté le 3 décembre 2016).
  3. a, b, c et d « Gare Lyon-Jean-Macé », sur SNCF TER Rhône-Alpes (consulté le 3 décembre 2016).
  4. « CITECREATION : La Fresque du Centenaire », sur cite-creation.com (consulté le 7 novembre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Lyon-Perrache
ou Mâcon-Ville
Lyon-Perrache TER Rhône-Alpes /
PACA
Vienne Valence-Ville
ou Pierrelatte
ou Avignon-Centre
Lyon-Perrache
ou Villefranche-sur-Saône
Lyon-Perrache TER Rhône-Alpes Saint-Fons Vienne
Lyon-Perrache Lyon-Perrache TER Rhône-Alpes Vénissieux Saint-André-le-Gaz
ou Grenoble