Gare de Hergenrath

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hergenrath
Image illustrative de l’article Gare de Hergenrath
Intérieur de la halte.
Localisation
Pays Belgique
Commune La Calamine
Section Hergenrath
Adresse Rue de la Gare
4728 Hergenrath
Coordonnées géographiques 50° 42′ 32″ nord, 6° 02′ 36″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Code UIC 88446443
Services Omnibus (L)
Caractéristiques
Ligne(s) 37, Liège-Guillemins à Hergenrath
Voies 2
Quais 2
Altitude 244 m
Historique
Mise en service 1er août 1884
2007 (réouverture)
Fermeture 1er juin 1988
Géolocalisation sur la carte : Province de Liège
(Voir situation sur carte : Province de Liège)
Hergenrath
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Hergenrath

La gare de Hergenrath est une gare ferroviaire de la ligne 37, de Liège-Guillemins à Hergenrath (frontière), située à Hergenrath section de la commune de La Calamine, faisant partie de la communauté germanophone de Belgique, en Région wallonne, dans la province de Liège.

Mise en service en 1884 par l'administration des chemins de fer d'État de Prusse, elle est fermée en 1988 avant d'être réhabilitée et de nouveau mise en service en 2007. C'est une halte ferroviaire de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains Omnibus (L).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 244 m d'altitude, la gare de Hergenrath est située au point kilométrique (PK) 45,864 de la ligne 37, de Liège-Guillemins à Hergenrath (frontière), entre la gare ouverte de Welkenraedt et la frontière avec l'Allemagne au PK 46,994. La gare centrale d'Aix-la-Chapelle est à environ cinq kilomètres.

Voies, quais et arrivée d'un train InterRegion
Arrivée d'un train.

Histoire[modifier | modifier le code]

1884-1918 gare prussienne[modifier | modifier le code]

Lors de l'inauguration de la ligne de chemin de fer de Liège à Aix-la-Chapelle en 1843, le village d'Hergenrath, intégré à la Prusse depuis 1815, ne dispose pas de station. La station d'Hergenrath est mise en service le [1] par les Chemins de fer d'État de Prusse (Königlich Preußische Staatseisenbahnen).

Les installations complétées au fil des ans comportent un bâtiment voyageurs, conçu sur un « plan classique prussien » à quatre travées, qui outre son utilisation pour les chemins de fer comporte un bureau public pour le télégraphe et le téléphone[1]. La ligne a double voie est complétée par une voie de dépassement et une autre servant pour le garage. Elle comporte également des installations pour les marchandises utilisées par des entreprises locales notamment pour le calcaire, la chaux et les briques[2].

1919-1988[modifier | modifier le code]

En 1919, la gare revient à l'administration des chemins de fer de l'État belge après le Traité de Versailles qui repousse la frontière d'une dizaine de kilomètres dans l'Est. Elle devient gare frontière, avec un arrêt des trains internationaux et un bureau pour la douane belge est installé sur son quai 1[2]. Elle est gérée par la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) à partir de sa création en 1926. La SNCB fait circuler des trains omnibus qui passent la frontière en s'arrêtant une dizaine de minutes pour le passage des douaniers[1].

Lors de la Deuxième Guerre mondiale, le territoire où est situé la gare est annexé par le Troisième Reich et la gare est administrée par la Deutsche Reichsbahn jusqu'à la fin du conflit. Après guerre, le trafic transfrontalier est rare et la gare va progressivement perdre son trafic local de voyageurs jusqu'au transfert sur la route en 1957[1]. L'activité marchandises, également faible, va perdurer jusqu'à la fermeture de la cour à marchandise en 1968[1]. Le bâtiment voyageurs est détruit en 1976 et seule une faible activité voyageurs va persister jusqu'à la fermeture de l'arrêt ferroviaire le [3].

2007: réouverture[modifier | modifier le code]

Le projet d'une réouverture, sous forme de point d'arrêt, est mis à l'ordre du jour lors du passage d'un train inaugural de Liège à Aix-la-Chapelle en 2002[4]. Il repose sur une forte demande émanant de travailleurs et étudiants qui doivent quotidiennement aller prendre le train en gare de Welkenraedt pour rejoindre Aix-la-Chapelle. La livraison d'un premier quai permet une mise en service le et l'inauguration du point d'arrêt avec ses deux quais a lieu le . Le coût total du chantier est d'environ 800 000  : le fonds européen Interreg, dédié aux projets transfrontaliers, participe pour 185 000 , SNCB-Holding apporte 130 000  pour la réalisation des parkings et Infrabel, maître d'œuvre du projet, prend en charge la plus grande part avec 485 000 [4].

Cette nouvelle infrastructure comprend deux quais d'une longueur de 130 mètres pour une hauteur de 55 cm, le mobilier de la halte comporte notamment un abri et trois sièges extérieurs sur chaque quai, ainsi qu'un équipement d'annonces sonores aux voyageurs. De chaque côté des voies est aménagé un parking et une rampe d'accès[4]. Ce nouvel arrêt, situé à un kilomètre de la frontière[5] permet de rejoindre la gare d'Aix-la-Chapelle en dix minutes[4].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte[6] SNCB, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre.

Desserte[modifier | modifier le code]

Hergenrath est desservie par des trains Omnibus (L) de la SNCB qui effectuent des missions entre les gares de Spa-Géronstère, ou de Welkenraedt et d'Aix-la-Chapelle[7].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Deux parkings (de chaque côté des voies) pour les véhicules y sont aménagés[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Site quenovel.be, Roland Marganne, Hergenrath, publié dans Le Rail, mensuel des œuvres sociales de la SNCB, juillet 2008 lire (consulté le 8 mars 2012).
  2. a et b Site http://gbspjps.quartam.on-rev.com, Hergenrath lire (consulté le 8 mars 2012).
  3. Site actp.be Ancienne gare d'Hergenrath (démolie en 1976), publié le 10 septembre 2007 lire consulté le 8 mars 2012).
  4. a b c et d Site infrabel.be Communiqué de presse : Infrabel inaugure un nouveau point d’arrêt à Hergenrath, au cœur de l’Euregio Meuse-Rhin 17-04-2008, lire (consulté le 8 mars 2012).
  5. Site lalibre.be Nouvelle gare frontalière, article du 10 décembre 2007 lire (consulté le 8 mars 2012).
  6. a et b Site SNCB, Gare de Hergenrath lire (consulté le 8 mars 2012).
  7. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be, (consulté le 18 janvier 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Spa-Géronstère
ou Welkenraedt
Welkenraedt IC Aix-la-Chapelle Aix-la-Chapelle