Gare de Hargarten - Falck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hargarten - Falck
Image illustrative de l’article Gare de Hargarten - Falck
Localisation
Commune Falck
Adresse 85 rue de la Gare
57550 Falck
Coordonnées géographiques 49° 13′ 07″ nord, 6° 38′ 00″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Services Gare fermée
Caractéristiques
Ligne(s) Haguenau à Hargarten - Falck (en partie HS)
Metz-Ville à la frontière allemande vers Überherrn (en partie HS)
Voies 2 + voies de service
Altitude 229 m
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Hargarten - Falck
Géolocalisation sur la carte : Lorraine
(Voir situation sur carte : Lorraine)
Hargarten - Falck
Géolocalisation sur la carte : Moselle
(Voir situation sur carte : Moselle)
Hargarten - Falck

La gare de Hargarten - Falck est une gare ferroviaire française située sur le territoire de la commune de Falck, à proximité de Hargarten-aux-Mines, dans le département de la Moselle, en région administrative Grand Est.

Elle est fermée à tout trafic.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 229 mètres d'altitude, la gare de Hargarten - Falck constitue l'aboutissement, au point kilométrique (PK) 125,750, de la ligne de Haguenau à Hargarten - Falck, après la gare de Creutzwald[1].

Gare de bifurcation, elle est également située au PK 50,543 de la ligne de Metz-Ville à la frontière allemande vers Überherrn (en partie déclassée)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site comportait un important dépôt de locomotives[2].

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

L'ancien bâtiment voyageurs, construit par la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine, aujourd'hui désaffecté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « [159/2] Sarreguemines - Hargarten-Fakck », p. 74.
  2. Les dépôts de l'ex AL, page 2, sur le forum LR Presse (consulté le 5 octobre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]