Gare de Godinne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Godinne
Image illustrative de l’article Gare de Godinne
Ancien bâtiment voyageurs et halte.
Localisation
Pays Belgique
Commune Yvoir
Section Godinne
Adresse Rue Grande
5530 Godinne
Coordonnées géographiques 50° 20′ 56″ nord, 4° 52′ 09″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Omnibus (L)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 154, Namur à Dinant
Voies 2
Quais 2
Altitude 95 m
Historique
Mise en service
Architecte Nord-Belge
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1989, no 91141-CLT-0010-01)
Correspondances
Bus Voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Godinne

Géolocalisation sur la carte : Province de Namur

(Voir situation sur carte : Province de Namur)
Godinne

La gare de Godinne est une gare ferroviaire belge de la ligne 154, de Namur à Dinant, située à Godinne sur le territoire de la commune d'Yvoir, dans la province de Namur en région wallonne.

Elle est mise en service en 1862 par la Compagnie du Nord - Belge, son bâtiment voyageurs d'origine est classé comme monument en 1989.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Omnibus (L) et Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 95 mètres d'altitude, la gare de Godinne est située au point kilométrique (PK) 17,00 de la ligne 154, de Namur à Dinant, entre les gares de Lustin et d'Yvoir.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station de Godinne est mise en service le 5 février 1862[1] par la Compagnie du Nord - Belge, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Namur à Dinant[2]. En 1864 Godinne est la quatrième station de la ligne qui rejoint la frontière et Givet en France. Elle dessert le village de Godinne, qui compte 693 habitants, à 17 kilomètres de Namur et 33 km de Givet. Quotidiennement il y a quatre trains pour Dinant et trois pour Givet, le temps de parcours entre Namur et Givet est d'environ h 20[3].

Le 24 octobre 1989, l'ancien bâtiment de la Compagnie du Nord - Belge est classé comme monument et son environnement est classé comme site[4],[5].

En 2010, le conseil de la commune d'Yvoir réagit à un projet de la fermeture du guichet de la gare de Godinne[6].

Depuis le , la gare est devenue un point d'arrêt et le guichet est définitivement fermé.

Service des Voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCB, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Elle est équipée d'un automate pour l'achat de titres de transport[7].

Desserte[modifier | modifier le code]

Godinne est desservie par des trains de la SNCB : InterCity (IC), Omnibus (L) et Heure de pointe (P) qui effectuent des missions sur la ligne 154 Namur - Dinant[8].

En semaine, la desserte comprend deux dessertes cadencées à l’heure

Les weekends, la desserte est simplifiée

  • les trains IC roulent entre Bruxelles-Midi et Dinant (toutes les heures)
  • les trains L Namur - Libramont roulent toutes les deux heures

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[7].

Elle est desservie par des bus[7].

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

L'ancien bâtiment voyageurs du Nord-Belge est classé par arrêté le . Ce classement englobe les façades et toitures du bâtiment ainsi que son environnement ferroviaire. Le bâtiment à voyageurs de la gare de Godinne appartient à un type standard mis au point par la Compagnie des chemins de fer du Nord et construit à 10 exemplaires identiques en France ainsi que de nombreux bâtiments très proches, mais aussi en Belgique, qui a compté 28 gares correspondant à ce schéma.

On retrouvait entre-autres de telles gares à Cuesmes-Nord (démolie), Jambes (remplacée par un bâtiment moderne), Hastière, Sclaigneaux ou Thuin en Belgique et en France Wimereux, Wattignies (détruite lors de la Première Guerre mondiale) ou Bailleul (également détruite lors du conflit). Plusieurs des gares encore en existence ont été altérées ou agrandies mais celle de Godinne est encore proche de son agencement d'origine[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) Site pandora.be/archive.org, 154 Namur - Dinant - Givet (F) lire (consulté le 1er avril 2012).
  2. (nl) Site Belgische spoorlijnen: L. 154 : Namur - Heer-Agimont grens (Givet) lire (consulté le 1er avril 2012).
  3. Auguste Morel, « VI de Namur à Dinant et à Givet », dans De Paris a Cologne, a Bruxelles, a Senlis, a Laon, a Dinant, a Givet, a Luxemburg, a Trèves, a Maestricht: itinéraire descriptif et historique, Libr. de L. Hachette et Cie., 1864, p. 343 intégral (consulté le 1er avril 2012).
  4. Site tourisme.yvoir.be Site classés : liste des sites classés sur la commune d'Yvoir lire (consulté le 1er avril 2012).
  5. Ministère de la région wallonne, Le patrimoine ferroviaire, éditions Mardaga, 2002 (ISBN 9782870098226), p. 89 extrait (consulté le 1er avril 2012).
  6. Site lavenir.net Freddy Gillain, Yvoir conseil communal : inquiétude pour la gare de Godinne, article du 18 novembre 2010 lire (consulté le 1er avril 2012).
  7. a b et c « Godinne », sur http://www.belgianrail.be/fr (consulté le 5 juin 2016).
  8. Ligne 154 : Dinant - Namur : Horaires valables à partir du 13/12/2015, Bruxelles, SNCB, coll. « Brochure horaire », , 10 p. (lire en ligne)
  9. http://www.modeltrainservice.com/nurnberg/MKBflyer2009NF.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Bruxelles-National-Aéroport Lustin IC
(en semaine)
Yvoir Dinant
Bruxelles-Midi Lustin IC
(week-ends et fériés)
Yvoir Dinant
Namur Lustin L Yvoir Libramont
Dinant Yvoir P
(en semaine)
Lustin Namur