Gare de Bouaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bouaye
Image illustrative de l'article Gare de Bouaye
Bâtiment voyageurs côté voies
Localisation
Pays France
Commune Bouaye
Adresse Allée Louis Armand
44830 Bouaye
Coordonnées géographiques 47° 08′ 17″ nord, 1° 40′ 52″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Pays de la Loire
Caractéristiques
Ligne(s) Nantes-État à La Roche-sur-Yon par Sainte-Pazanne
Voies 2
Quais 1 (central)
Altitude 7 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus  68 

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bouaye

Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Bouaye

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Bouaye

La gare de Bouaye est une gare ferroviaire française de la ligne de Nantes-État à La Roche-sur-Yon par Ste-Pazanne, située sur le territoire de la commune de Bouaye, dans le département de la Loire-Atlantique en région Pays de la Loire.

Elle est mise en service en 1875 par la Compagnie des chemins de fer nantais.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains express régionaux TER Pays de la Loire, circulant entre Nantes et Saint-Gilles-Croix-de-Vie ou Pornic.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 7 mètres d'altitude, la gare de Bouaye est située au point kilométrique (PK) 14,595 de la ligne de Nantes-État à La Roche-sur-Yon par Sainte-Pazanne, entre les gares de Rezé-Pont-Rousseau et de Port-Saint-Père - Saint-Mars[1].

Elle dispose, outre la voie unique de la ligne, d'une voie d'évitement pour le croisement des trains[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La station de Bouaye est mise en service le par la Compagnie des chemins de fer nantais, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Pont-Rousseau à Pornic de sa concession d'un chemin de fer d'intérêt local de Nantes à Paimbœuf, Pornic et Machecoul[2]. Son emplacement, approuvé par le conseil municipal du , est situé près du château de La Sénaigerie sur la parcelle D 138 du cadastre. Bien que les travaux de construction de la ligne aient débuté sur la commune, les installations de la gare ne sont achevées qu'en 1876. Hyppolite Fauvel est le premier chef de gare[3].

Du au 6, des travaux de renouvellement de la voie sont effectués, en gare, sur une longueur de 430 mètres. Le chantier est réalisé la nuit[4].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Train TER XGC desservant la gare.
Un TER de la série X 76500 (XGC) repart de la gare de Bouaye, en direction de Nantes.

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert du lundi au vendredi et fermé les samedi, dimanche et fêtes. Elle est équipée d'automates pour la vente de titres de transport TER[5].

Un passage de niveau planchéié permet la traversé de l'une des deux voies et l'accès au quais central.

Desserte[modifier | modifier le code]

Bouaye est desservie par des trains TER Pays de la Loire des relations Nantes - Saint-Gilles-Croix-de-Vie ou Nantes - Pornic[5].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc à vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[5].

Elle est desservie par des bus et par des navettes des Transports en commun de l'agglomération nantaise (TAN) (en correspondances avec certains trains)[5].

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

Le bâtiment voyageurs, construit par la Compagnie des chemins de fer nantais, est toujours en service.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « [534-535] Nantes - St-Gilles-Croix-de-Vie », p. 187.
  2. « Chemins de fer : Chemin de fer d'intérêt local de Nantes à Paimbœuf, Pornic et Machecoul », Rapports et délibérations / Conseil général de Loire-Atlantique,‎ , p. 207 (lire en ligne).
  3. Association Bouaye Histoire, « L'arrivée du chemin de fer à Bouaye », Bouaye ensemble (bulletin trimestriel de la commune), no 70,‎ , p. 6 (lire en ligne).
  4. Hervé Pinson, « Travaux de nuit sur le réseau ferré à Bouaye », Le Courrier du pays de Retz,‎ (lire en ligne).
  5. a, b, c et d « Services & Gares / Gare Bouaye », sur SNCF TER Pays de la Loire, (consulté le 6 novembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Nantes Rezé-Pont-Rousseau TER Pays de la Loire Sainte-Pazanne Pornic
Nantes Rezé-Pont-Rousseau TER Pays de la Loire Sainte-Pazanne Saint-Gilles-Croix-de-Vie