Gare de Ballancourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ballancourt
Image illustrative de l’article Gare de Ballancourt
La façade de la gare côté rue.
Localisation
Pays France
Commune Ballancourt-sur-Essonne
Quartier Centre-ville
Adresse Rue de la Station
91610 Ballancourt-sur-Essonne
Coordonnées géographiques 48° 31′ 56″ nord, 2° 22′ 17″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service (RER)(D)
Caractéristiques
Ligne(s) Villeneuve-Saint-Georges - Montargis
Voies 2 centrales
Quais 2 latéraux
Transit annuel 513 000 voyageurs (2016)
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 55 m
Historique
Mise en service
Correspondances
CEA Transports (BUS) CEAT 224 225 226
Transdev Brétigny (BUS) Transdev Brétigny 201 203

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ballancourt

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Ballancourt

Géolocalisation sur la carte : Essonne

(Voir situation sur carte : Essonne)
Ballancourt

La gare de Ballancourt est une gare ferroviaire française de la ligne de Villeneuve-Saint-Georges à Montargis, située sur le territoire de la commune de Ballancourt-sur-Essonne, dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Ouverte en 1865 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, c'est aujourd'hui une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains de la ligne D du RER. Elle se situe à une distance de 46,68 km de Paris-Gare-de-Lyon.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare de Ballancourt est établie à l'est de la commune de Ballancourt-sur-Essonne, le long de la rivière Essonne, à 55 mètres d'altitude, au point kilométrique (PK) 46,680 de la ligne de Villeneuve-Saint-Georges à Montargis.

Elle constitue le dixième point d’arrêt de la ligne après la gare de Mennecy et précède la gare de La Ferté-Alais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de l'intérieur de la gare au début du XXe siècle.

La station de Ballancourt est mise en service par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), le 5 janvier 1865, lors de l’inauguration de la section de Corbeil à Maisse de la ligne de Villeneuve-Saint-Georges à Montargis[1].

En 2016, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 513 000 voyageurs[2].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

La gare de Ballancourt dispose d'un bâtiment voyageurs dans lequel un service commercial est assuré uniquement les jours ouvrés de h à 13 h[3],[4]. En dehors des heures d'ouverture de la gare, un automate permet la délivrance de titres de transport pour toutes les gares du réseau Transilien.

Chaque quai de la gare est équipé d'un abri voyageurs. Un passage souterrain permet l'accès d'un quai à l'autre.

La gare dispose d'un parking situé sur le côté gauche du bâtiment voyageurs.

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les trains de la ligne D du RER.

De jusqu'au , les trains desservant la gare de Ballancourt ne se rendaient plus sur la partie nord de la ligne et assuraient des missions uniquement à destination ou en provenance de la gare de Châtelet - Les Halles ou de Paris-Gare-de-Lyon.

Depuis le , les trains desservant Ballancourt ont pour origine ou terminus nord la gare de Juvisy via Ris-Orangis ; en conséquence, les voyageurs venant de Paris ou souhaitant s'y rendre doivent changer de train à Juvisy, gare desservie par les trains du RER C et du RER D, ou à Corbeil Essonnes s'ils empruntent uniquement le RER D.

Correspondances[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les lignes 224, 225 et 226 de la société de transports CEA Transports et par les lignes 201 et 203 de l'établissement Transdev de Brétigny.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roger Bailly, 150 ans de Chemin de Fer en Essonne. Éditions Amatteis, 1994. p. 103-122
  2. « Fréquentation en gares en 2016 – Ballancourt », sur SNCF Open Data, traitement du 22 septembre 2017 (onglet informations) (consulté le 18 avril 2018).
  3. « Page de Gare (Ballancourt)|Transilien », sur transilien.com (consulté le 28 août 2014)
  4. Nicolas Pointu, « RER D : la gare baisse son rideau », sur essonneinfo.fr, (consulté le 28 août 2014) : « En effet, la SNCF a décidé de modifier les horaires d’ouverture de la gare et de réduire la présence de son personnel. Désormais, les voyageurs pourront encore trouver une présence humaine de 6 à 13 heures du lundi au vendredi, jours fériés exceptés, mais plus de 13h15 à 20h15. ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roger Bailly, 150 ans de Chemins de Fer en Essonne, Lys Éditions Presse - Éditions Amattéis, (ISBN 2868491472)

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Juvisy
(par Ris-Orangis)
Mennecy (RER) (D) La Ferté-Alais Malesherbes