Gare d'Ailly-sur-Noye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Gare d'Ailly-sur-Somme.
Ailly-sur-Noye
Image illustrative de l'article Gare d'Ailly-sur-Noye
L'intérieur de la gare avec le bâtiment voyageurs et les voies.
Localisation
Pays France
Commune Ailly-sur-Noye
Adresse Rue de la Gare
80250 Ailly-sur-Noye
Coordonnées géographiques 49° 45′ 16″ nord, 2° 21′ 50″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Hauts-de-France
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Nord à Lille
Voies 2
Quais 2
Altitude 66 m
Historique
Mise en service

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ailly-sur-Noye

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Ailly-sur-Noye

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Ailly-sur-Noye

La gare d'Ailly-sur-Noye est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Nord à Lille, située sur le territoire de la commune d'Ailly-sur-Noye, dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Elle est mise en service en 1846 par la Compagnie des chemins de fer du Nord.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Hauts-de-France.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 66 mètres d'altitude, la gare d'Ailly-sur-Noye est située au point kilométrique (PK) 111,073[1] de la ligne de Paris-Nord à Lille, entre les gares de La Faloise et de Dommartin - Remiencourt.

Histoire[modifier | modifier le code]

La « station d'Ailly-sur-Noye », est officiellement mise en service le par la Compagnie des chemins de fer du Nord, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation sa ligne de Paris à Lille et Valenciennes. Elle est établie, entre les stations de Breteuil et de Boves, à environ 129 kilomètres de Paris[2],[3].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

C'est une gare SNCF qui dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert du lundi au vendredi de h à 11 h 30 et fermé les samedis, dimanches et fêtes. Elle est équipée d'automates pour l'achat des titres de transport[4].

Le passage d'un quai à l'autre s'effectue par une passerelle en surplomb des voies.

Desserte[modifier | modifier le code]

Ailly-sur-Noye est desservie[4] par des trains TER Hauts-de-France de la ligne 27, de Paris-Nord à Amiens. En 2009, la fréquentation de la gare était de 470 voyageurs par jour[5].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules y est aménagé[4].

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

Cette gare est ouverte au service des marchandises[6]. Elle comporte une installation terminale embranchée, le service étant limité à sa desserte, ainsi qu'une cour de marchandises. Disposant de voies de service, elle est également apte à réceptionner des trains du service de l'Infrastructure[7].

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livre : Nouvelle géographie ferroviaire de la France par Gérard Blier, Tome 2, Planche 14.
  2. J.B. Richard (pseudo de Jean-Marie-Vincent Audin), Les Chemins de Fer par Richard : Chemin de fer du Nord. De Paris à la frontière de Belgique par Lille et Valenciennes ... Itinéraire, etc, Paris, L. Maison, éditeur, , 49 + annexes p. (lire en ligne), « Itinéraire », p. 27.
  3. François et Maguy Palau, Le rail en France : Les 80 premières lignes, 1828-1851, F. et M. Palau (réimpr. 2003) (1re éd. 1995), 217 p. (ISBN 2-950-9421-0-5, notice BnF no FRBNF35772084), « 3.11 Paris à Lille et Valenciennes », p. 119.
  4. a, b et c « Services & Gares / Gare Ailly-sur-Noye », sur http://www.ter.sncf.com/, (consulté le 24 janvier 2015).
  5. [PDF] Fiche de synthèse offre 2012, axe Paris-Amiens (hors Creil), p. 2, sur train.picardie.fr. Consulté le 4 septembre 2012.
  6. Site Fret SNCF : la gare d'Ailly-sur-Noye.
  7. Gares ferroviaires de tous types, exploitées ou non, sur data.gouv.fr, 2 janvier 2012. Consulté le 10 août 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Amiens Longueau TER Hauts-de-France Breteuil-Embranchement Creil
ou Paris-Nord
Amiens Longueau
ou Boves
ou Dommartin - Remiencourt
TER Hauts-de-France La Faloise Creil