Gare d'Oloron-Sainte-Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Oloron-Sainte-Marie
Image illustrative de l’article Gare d'Oloron-Sainte-Marie
La gare depuis le parking.
Localisation
Pays France
Commune Oloron-Sainte-Marie
Adresse Avenue du 4 septembre
64400 Oloron-Sainte-Marie
Coordonnées géographiques 43° 11′ 41″ nord, 0° 36′ 44″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Nouvelle-Aquitaine
Caractéristiques
Ligne(s) Pau à Canfranc (frontière)
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 90 518[1](2006)

97 433[2](2014) 91 400[3](2015)

Historique
Mise en service 1er septembre 1883
Correspondances
Autocar Voir à Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Oloron-Sainte-Marie
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques
(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Oloron-Sainte-Marie

La gare d'Oloron-Sainte-Marie est une gare ferroviaire française de la ligne de Pau à Canfranc (frontière), située sur le territoire de la commune d'Oloron-Sainte-Marie, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains express régionaux TER Nouvelle-Aquitaine.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare d'Oloron-Sainte-Marie est située au point kilométrique (PK) 250,559 (altitude 315 m) de la ligne de Pau à Canfranc (frontière) après la gare ouverte d'Ogeu-les-Bains. Elle fut le terminus temporaire de la ligne : le trafic ferroviaire vers Canfranc est interrompu depuis le 30 mai 1980, l'accident du pont de l'Estanguet le 27 mars 1970 ayant provoqué l'interruption totale du trafic entre Bedous et Canfranc, puis entre Oloron et Canfranc. La section Oloron - Bedous a rouvert en 2016 [4].

Elle dépend de la région ferroviaire de Bordeaux. Elle est équipée de deux quais, le quai X pour la voie 1 et le quai Y pour la voie 2, qui disposent chacun d'une longueur utile de 220 m[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare est ouverte lors de la mise en service de la section de Buzy à Oloron-Sainte-Marie le premier septembre 1883.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[6] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport.

Desserte[modifier | modifier le code]

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules est aménagé. Un bus à tarification SNCF assure le service entre la gare et celle de Canfranc[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Schéma Régional d’Infrastructures et de Transports Pays du Grand Pau – Eléments de diagnostic p15, Conférence Territoriale Serres Castet – 30 novembre 2007
  2. Fréquentation des gares en 2014, ressources.data.sncf.com, consulté le 31 mai 2016.
  3. Fréquentation des gares en 2015, ressources.data.sncf.com, consulté le 16 juillet 2017.
  4. Site creloc.intermodalite.com [1]
  5. Site rff.fr, Document de référence du réseau : annexes 7 : autres installations, 2012 p. 58/89 lire (consulté le 27 novembre 2011).
  6. a et b Site SNCF TER Aquitaine, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare d'Oloron-Sainte-Marie lire en ligne (consulté le 27 novembre 2011)
  7. Site des transports départementaux par autocars des Pyrénées-Atlantiques
  8. Site SNCF TER Aquitaine, horaires Pau-Canfranc lire en ligne (consulté le 19 août 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Pau Ogeu-les-Bains TER Nouvelle-Aquitaine Terminus
ou Bidos
Terminus
ou Bedous