Gare Lille-Flandres (métro de Lille)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gare Lille-Flandres
Une entrée de la station.
Une entrée de la station.
Localisation
Pays France
Ville Lille
Quartier Lille-Centre
Coordonnées
géographiques
50° 38′ 14″ nord, 3° 04′ 15″ est
Géolocalisation sur la carte : Lille
(Voir situation sur carte : Lille)
Gare Lille-Flandres
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Quais 2
Historique
Mise en service Ligne 1 :
Ligne 2 :
Nom inaugural Gares
Architecte(s) Gérard Deldique
Artiste(s) Philippe Scrive
Gestion et exploitation
Propriétaire Métropole européenne de Lille
Exploitant Ilévia
Ligne(s) (1)(2)
Correspondances
Tramway (R)(T)
Ligne (1)
Ligne (2)

Gare Lille-Flandres est une station de métro française du métro de Lille. Inaugurée le pour accueillir la première ligne de métro dans le quartier de Lille, Lille-Centre, elle accueille depuis le la seconde ligne.

Du fait qu'elle est en correspondance avec deux lignes du Mongy qui y font terminus, elle est la station la plus fréquentée du réseau avec plus de 170 000 personnes par jour, en 2009.

Situation[modifier | modifier le code]

La station Gare Lille-Flandres est l'une des deux stations lilloises (avec la station Porte des Postes) situées à l'intersection entre les deux lignes du métro de l'agglomération de Lille. La station de métro se situe en dessous de la place des Buisses, dans le centre-ville de Lille. Une des sorties débouche directement dans la gare de Lille-Flandres.

Cette station est l'un des 3 terminus partiels de la ligne 2 : les 5 derniers départs de rames en direction de Saint-Philibert y font leur terminus en soirée.

Elle est située sur la ligne 1 entre les stations Caulier et Rihour, et sur la ligne 2 entre les stations Mairie de Lille et Gare Lille-Europe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Deux tramways TCC dans la station en 1988. Ces quais ont aujourd'hui laissé place au tunnel de la ligne 2.

La station de la ligne 1 est inaugurée le jour du passage de François Mitterrand, le . A cette occasion, le terminus en boucle du tramway autour du « Théâtre » à Lille a été remplacé par une section souterraine aboutissant à la station de métro. Les lignes ne se terminent plus en boucle, mais par un terminus en cul-de-sac positionné dans l'espace central entre les deux voies de la ligne 1. Il est prévu, dans un second temps, que la future ligne 2 reprenne le tracé du tramway qui serait alors démantelé, et occupe cet espace central pour ses propres quais.

Le est inaugurée la ligne 2, dont la station est provisoirement le terminus. En attendant son extension ultérieure, le tramway est maintenu et les terminus en cul-de-sac du tramway et de la ligne 2 se font face. Cependant, le nouveau projet adopté par la CUDL prévoit finalement que la ligne 2 empruntera un trajet différent de celui du tramway, qui sera conservé. Afin de libérer l'espace pour cette extension, le terminus du tramway est alors reporté un étage plus haut, au niveau -1 de la station. Le terminus et le tunnel initiaux du tramway sont encore visibles lorsque l'on quitte la station en direction du nord à bord d'une rame de la ligne 2 ː on devine les anciens quais, transformés en locaux techniques, ainsi qu'un tunnel muré qui se dirige vers la gauche.

Avant l'inauguration du nouveau terminus de Gare Lille-Europe, le , la station s'appelait Gares, et cette extension a justifié un changement de nom afin de différencier les deux gares. La station s'appelle désormais Gare Lille-Flandres, du fait qu'elle dessert la gare du même nom.

D'octobre 2005 à décembre 2007, des travaux en vue de moderniser le niveau d'accueil (-1) et les quais (-2) sont lancés. Les trémies de quatre nouveaux escalators situés en bout de quais sont achevées et permettent un accès plus facile et un dégagement de place afin de répondre à l'augmentation constante du trafic. Ces aménagements ont coûté un peu plus de 19 millions d'euros TTC[1].

Service aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil et accès[modifier | modifier le code]

Ses sorties permettent soit l'accès direct au hall de la gare, soit à la gare routière, soit au centre commercial Euralille, ou enfin au quartier de la porte de Roubaix. Les sorties ont chacune leur propre couleur[1].

Station bâtie sur deux niveaux souterrains, bénéficiant de quatre accès en surface et d'une sortie directe dans la gare de Lille-Flandres :

  • niveau -1 : vente et compostage des billets, hall permettant le choix de la direction du trajet ou l'accès au réseau de tramway situé à ce niveau.
  • niveau -2 : voies aux deux extrémités pour la ligne 1, les voies centrales pour la ligne 2

Depuis le réaménagement de 2005 à 2007, la salle des billets est plus large et plus lumineuse, de nouveaux kiosques sont ouverts. La station est dotée d'un mur d'images qui est géré par une entreprise spécialisé[1].

Desserte[modifier | modifier le code]

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Avec une fréquentation de plus de 177 000 personnes par jour[2], elle constitue un des principaux nœuds du réseau des transports en commun de l'agglomération.

Ainsi, en plus d'être en connexion avec les deux lignes du tramway (lignes R et T), la station est également desservie par neuf lignes de bus. Au 1er janvier 2017, la Liane 91 et la Liane 91 Express ainsi que les lignes 10, 12, 14, 50, 51, 56, 86, 88, la Citadine de Lille et la Ligne de Nuit s'arrêtent à proximité de la gare[3].

La Navette reliant l'aéroport de Lille - Lesquin à la commune de Lille s'y arrête pour y prendre ses passagers[4].

À proximité[modifier | modifier le code]

La station de métro dessert la gare ferroviaire éponyme mais également le centre commercial Euralille, la salle de concerts L'Aéronef et le centre culturel du Tri Postal.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « La station de métro Lille Flandres », Lille Métropole Communauté urbaine (consulté le 18 août 2010)
  2. « Les stations de métro à Lille », Zoom sur Lille (consulté le 18 août 2010)
  3. « Pôle d'échange Lille - Gare Lille-Flandres », Transpole (consulté le 22 février 2017)
  4. « La navette », Aéroport de Lille (consulté le 18 août 2010)