Garden of the Gods

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 7 novembre 2019 à 14:43 et modifiée en dernier par Like tears in rain (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Garden of the Gods
Image illustrative de l’article Garden of the Gods
Garden of the Gods
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Commune Colorado Springs
Superficie 13 km2
Caractéristiques
Type parc public
Gestion
Protection National Natural Landmark (1971)
Localisation
Coordonnées 38° 52′ 04″ nord, 104° 53′ 28″ ouest
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Garden of the Gods
Géolocalisation sur la carte : Colorado
(Voir situation sur carte : Colorado)
Garden of the Gods

Le Garden of the Gods (« jardin des dieux ») est un parc public de la ville de Colorado Springs, dans l'État du Colorado, aux États-Unis. C'est un site remarquable protégé. Les formations rocheuses rouges du Garden of the Gods ont été créées lors d'un bouleversement géologique le long d'une ligne de fracture naturelle il y a des millions d'années.

Écologie

Le parc du jardin des dieux est une riche ressource écologique. Richard Beidleman, professeur à la retraite en biologie, note que le parc constitue « le contraste le plus frappant entre les plaines et les montagnes en Amérique du Nord » en ce qui concerne la biologie, la géologie, le climat et les paysages[1].

Le crâne d'un dinosaure a été trouvé dans le parc en 1878 et a été identifié en tant qu'espèce unique, Theiophytalia kerri, en 2006. Une sous-espèce de fourmi à miel non encore répertoriée a également été découverte en 1879 et porte le nom du parc.

Le cerf mulet, le mouflon d'Amérique et le renard sont courants. Le parc abrite également plus de 130 espèces d’oiseaux, dont des martinets à gorge blanche, des hirondelles et des troglodytes.

Activités

Le parc est populaire pour la randonnée, l'escalade technique, le vélo de route et de montagne et l'équitation. Il attire plus de deux millions de visiteurs par an, ce qui en fait le parc le plus visité de la ville.

Galerie

Panorama partiel des formations

Notes et références

  1. Toni Hamill, Garden of the Gods et the Manitou Springs Heritage Center, Arcadia Publishing, 2013.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :