Garbit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'écrivain et gouverneur général, voir Hubert Auguste Garbit.

Garbit
logo de Garbit

Création 1958
Fondateurs Jean-Pierre Garbit
Slogan C'est bon comme là-bas, dis !
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Denis Michault, DG
Activité Agroalimentaire
Produits Plats cuisinés en conserves et barquettes
Société mère Cofigeo et Arterris
Site web garbit.fr

Garbit est une entreprise agroalimentaire française de produits en conserve spécialisée dans des produits exotiques. C'est également une marque commerciale sous laquelle sont vendus ses produits. Elle appartient à un autre groupe agroalimentaire, William Saurin. Développant d'abord du couscous en conserve, elle a diversifié sa production en paella, taboulé et ensuite aux barquettes exotiques à cuire au four à micro-ondes.

La campagne publicitaire pour le couscous en boîte mettait en scène des acteurs personnifiant des Arabes dans une vision fantasmée de l'Afrique du Nord, s'exprimant en français avec un fort accent Pieds-noirs et vêtus de djellabas. « C'est bon comme là-bas, dis ! », la phrase finale, est devenue assez célèbre en France[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1967, Lesieur prend le contrôle de Garbit. En 1970, Garbit fusionne avec la société Bretagne-Provence pour former la Sapal (Société anonyme des produits alimentaires). En 1973, la Sapal est cédée à Panzani, qui vient d'être rachetée par Gervais Danone[2].

En 1994, Gervais Danone, qui a fusionné avec BSN et qui est devenu Danone, rapproche son activité alimentaire hors produits laitiers avec celle du groupe Saint-Louis (marques William Saurin, Marie et Royal Champignon) au sein d'une filiale commune, nommée Panzalim, dont Panzani et Garbit font partie[3].

Mais à la suite du décès du PDG de Saint-Louis, Bernard Dumon, en 1995, Saint-Louis se désengage de la filiale commune l'année suivante. Danone hérite alors de toutes les marques de la coentreprise, excepté Royal Champignon, et fusionne Panzani, William Saurin, Garbit et PetitJean en une seule entité. En 1997, Danone, qui souhaite alors se concentrer sur ses marchés de base, revend ses actifs non prioritaires. Panzani-William Saurin est ainsi cédé au fonds d'investissement Paribas Affaires industrielles (PAI partners)[4].

En 2001, PAI Partners revend William Saurin, Garbit et PetitJean au groupe Financière Turenne Lafayette (FTL)[5], appartenant à Monique Piffaut, mais conserve Panzani. Les trois entreprises sont intégrées au pôle alimentaire de la Financière Turenne Lafayette, le CCA (Comptoir commercial alimentaire). En 2017, Cofigeo et la coopérative Arterris reprennent à la FTL les plats cuisinés et les marques William Saurin, Garbit ou La Belle Chaurienne[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]