Garavan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Garavan
Garavan
Le poste de douane du Pont-Saint-Louis
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Commune Menton
Géographie
Coordonnées 43° 47′ 14″ nord, 7° 31′ 21″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes
Voir sur la carte administrative des Alpes-Maritimes
City locator 14.svg
Garavan
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Garavan

Garavan est un quartier de la commune française de Menton, située dans l'arrondissement de Nice, le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Les habitants de Garavan sont les Garavanais voire les « Garavanàtchoux ».

Garavan est le quartier de Menton situé à la frontière avec l'Italie. On y trouve la petite gare de Menton-Garavan.

Jusqu'en 1861, Garavan fait partie de la commune sarde de Vintimille et n'a ainsi pas participé au plébiscite des Villes libres de Menton et Roquebrune portant sur leur appartenance à la France.[1] Les habitants se rattachent malgré tout à la commune de Menton et à la France.

La paroisse de Garavan a été transférée du diocèse de Vintimille au diocèse de Nice en 1886.[2]

La bataille de Menton, avec l'épisode du combat de Pont-Saint-Louis, eut lieu en juin 1940.

Garavan est le quartier le plus doux de Menton et donc de toute la Côte d'Azur. Les jardins d'acclimatation y sont encore nombreux : la villa Maria Serena, le Clot du Peyronnet ou le jardin botanique de Val Rahmeh en sont des témoins. Le boulevard de Garavan, long de 3 kilomètres, bordé de poivriers et de caroubiers, conduit de la frontière italienne à la vieille ville de Menton.

Garavan au cinéma[modifier | modifier le code]

On retrouve Garavan au cinéma, ainsi que généralement le poste frontière du Pont-Saint-Louis, dans de nombreux films, dont La Comtesse aux pieds nus (1954) de Joseph L. Mankiewicz, Le Corniaud (1965) de Gérard Oury, ainsi que dans La Chambre du fils (2001) de Nanni Moretti.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]