Gaokao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant l’éducation image illustrant le monde chinois
Cet article est une ébauche concernant l’éducation et le monde chinois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Concours national d'entrée d'éducation supérieur (chinois : 普通高等学校招生全国统一考试 ; pinyin : pǔtōng gāoděng xuéxiào zhāoshēng quánguó tǒngyī kǎoshì ; littéralement : « Examen unifié national pour recruter les élèves en école supérieure ordinaire »), généralement abrégé en Gaokao (高考, gāokǎo, « examen haut(du supérieur) »), est un concours de deux ou trois jours qui sert de barrière et d'examen d'entrée pour les études dans l'enseignement supérieur en Chine.Il concerne chaque année 9,15 millions d'adolescents et contient un examen de langue chinoise et anglaise, de mathématiques et de sciences ou sciences humaines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le taux de scolarisation était historiquement faible (entre 10 et 20 % dans les années 1950 et 1960 avant la révolution culturelle). Lors de celle-ci (1966-76), le concours de recrutement des collèges et des universités a été suspendu.

Le gaokao recommença en 1977, avec 5,7 millions de candidats pour 273 000 places en université. Le ratio du nombre de candidats sur le nombre de recrutements est passé de 4 % en 1977 à 75 % en 2012.

En 1999, élargissement de l'inscription.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]