Ganbare Goemon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ganbare Goemon
Logo de Ganbare Goemon.
Logo de Ganbare Goemon.

Développeur Konami
Éditeur Konami
Genre Plate-forme, aventure
Lancement 1986 : Mr. Goemon
Dernier jeu 2011 : Ganbare Goemon Pachisuro

Plates-formes

Site officiel (ja) http://www.konami.jp/gs/game/goegoe/

Ganbare Goemon (がんばれゴエモン?, qui signifie Tiens Bon, Goemon ou Bonne Chance, Goemon) est une série de jeux vidéo développée et éditée par Konami.

La majorité de ces jeux sont des jeux de plate-forme plus ou moins mâtinés d'aventure avec parfois des éléments de RPG[1],[2].

L'univers de cette série est un Japon médiéval folklorique[3]. Les musiques sont souvent des morceaux aux rythmes actuels joués par des instruments traditionnels japonais. L'humour et l'autodérision sont des éléments très présents de la série, se présentant sous forme d'allusions à d'autres jeux vidéo, de dialogues comiques, de mini-jeux inattendus, d'anachronismes et de détournements de certains clichés du jeu vidéo tels que l'écran de game over.

Les intrigues suivent les périples d'un ninja à la chevelure hérissée armé d'une kiseru, Goemon (qui est inspiré du légendaire voleur Ishikawa Goemon), et de son ami Ebisumaru, également ninja de profession[4],[5].

Liste des jeux[modifier | modifier le code]

Série principale[modifier | modifier le code]

  • JA : Japon  • EU : Europe  • AN : Amérique du Nord
Année Titre
(Traduction)
Sortie(s)
Plateforme(s) Réédition(s)
1986 Mr. Goemon JA Arcade
1986 Ganbare Goemon! Karakuri Dōchū
(Tiens bon Goemon : Voyage Mécanique)
JA NES, MSX 2 Game Boy Advance, Téléphones mobiles[6]
1989 Ganbare Goemon 2
(Tiens bon Goemon 2)
JA NES Console virtuelle (Wii)
1990 Ganbare Goemon Gaiden: Kieta Ōgon Kiseru
(Tiens bon Goemon : La Pipe en or disparue)
JA NES Console virtuelle (Wii), Téléphones mobiles
1991 The Legend of the Mystical Ninja
(La Légende du Ninja mystique)
JA, EUR, AN Super Nintendo Console virtuelle (Wii & WiiU)
1991 Ganbare Goemon: Sarawareta Ebisumaru! JA Game Boy Game Boy Color, Console virtuelle (Wii)
1992 Ganbare Goemon Gaiden 2: Tenka no Zaihō JA NES
1993 Ganbare Goemon 2: Kiteretsu shōgun Magginesu
(Tiens bon Goemon 2 : L'Étrange général Magginesu)
JA Super Nintendo
1994 Ganbare Goemon 3: Shishijūrokubē no Karakuri Manji Gatame
(Tiens bon Goemon 3 : La Prise X Mechanique de Shishi Jūrokubē)
JA Super Nintendo
1995 Ganbare Goemon: Kirakira dōchū - Boku ga dansā ni natta riyū
(Tiens bon Goemon : Voyage dans les Étoiles - Pourquoi Je suis Devenu un Danseur)
JA Super Nintendo
1996 Ganbare Goemon: Uchū Kaizoku Akogingu JA PlayStation PlayStation Network
1997 Ganbare Goemon: Kurofune Tō no Nazo JA, EU, AN Game Boy Console virtuelle, Nintendo 3DS
1997 Ganbare Goemon ~Dance of the Neo Peach Mountain Shogunate~ JA, EU, AN Nintendo 64
1998 Ganbare Goemon ~Dero-dero Dōchū Obake Tenko Mori~ JA, EU, AN Nintendo 64
1998 Ganbare Goemon: Kuru Nara Koi! Ayashige Ikka no Kuroi Kage JA PlayStation
1999 Ganbare Goemon: Tengu-tō no Gyakushū! JA Game Boy Color
1999 Ganbare Goemon: Mononoke Dōchū Tobidase Nabe-Bugyō! JA Game Boy Color
2000 Ganbare Goemon: Hoshizorashi Dynamites Arawaru!! JA Game Boy Color
2001 Ganbare Goemon: Ōedo Daikaiten JA PlayStation
2003 Mini Kyodai Robo Goemon Compact JA Téléphones mobiles
2005 Kessakusen! Ganbare Goemon 1 & 2 JA Game Boy Advance
2005 Ganbare Goemon: Shishijūrokubē no Karakuri Manji Gatame JA Téléphones mobiles
2005 Ganbare Goemon: Tōkai dōchū Ōedo tengu ri kaeshi no maki JA Nintendo DS

Série dérivée[modifier | modifier le code]

Année Titre Plateforme(s)
1990 Ganbare Goemon: Ebisumaru Kiki Ippatsu Handheld electronic game
1996 Soreyuke Ebisumaru! Karakuri Meiro - Kieta Goemon no Nazo!! Super Nintendo
1999 Goemon Mononoke Sugoroku Nintendo 64
2000 Bōken Jidai Katsugeki Goemon PlayStation 2
2001 Goemon: Shin Sedai Shūmei! PlayStation
2002 Goemon: New Age Shutsudō! Game Boy Advance
2002 Ganbare Goemon: Dosukoi! Harite Ichiban Téléphones mobiles
2002 Ganbare Goemon: Hijutsu! Sansū Juku Téléphones mobiles

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]