Gameskoot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gameskoot

Création 2007
Disparition 2008
Personnages clés Philippe Corrot, Adrien Nussenbaum,Michael Ziegler, Cyril Schwartz, Matthieu Requenna
Forme juridique Société anonyme
Siège social Boulogne-Billancourt
Drapeau de France France
Activité Moteur de recherche consacré aux jeux vidéo
Site web http://www.gameskoot.fr

GameSkoot est un moteur de recherche français consacré à l'univers du jeu vidéo. Lancé au mois de , il est édité par la société Splitgames en partenariat avec Exalead. La date de disparition de Gameskoot n'est pas connue. Le site existait encore en mai 2008.

Description[modifier | modifier le code]

GameSkoot est un moteur de recherche entièrement dédié au jeu vidéo[1], de toutes sortes et pour toutes les plateformes[2]. Ce moteur de jeux vidéo en français est édité par SplitGames et est un concurrent de Wazap[3].

Selon Guillaume Champeau de Numerama, Gameskoot se situe entre un annuaire et un crawler traditionnel[4]. Il référence à la fois des sites anglophones et francophones et offre la possibilité de n’avoir que l’un ou l’autre[4]. GameSkoot propose quatre onglets de recherche ainsi qu'un onglet d’agrégation RSS des sites d’actualités spécialisés dans les jeux vidéo[4]. Ce dernier onglet est intitulé Hot stuff[5].

Gameskoot propose une page spéciale regroupant les dernières nouvelles de sites tels que Clubic, JeuxVideo.com, JeuxVideo.fr, Gamekult, JeuxVideoPC ou encore NoFrag[6].

Dans la section Test, vous trouverez des informations sur les jeux de différents genres[2]. Les astuces et les codes peuvent être trouvés en sélectionnant la recherche spécifique[2]. Vous pouvez également discuter du sujet des jeux vidéo avec d'autres personnes dans la section forum[2].

Si vous cherchez des informations générales sur les jeux, vous pouvez effectuer une recherche dans la section "Tous"[2]. Si vous voulez que les informations soient détaillées et ventilées par critères, il vous suffit d'écrire une fois le nom du jeu vidéo et de parcourir les différentes sections, ce qui signifie que vous n'avez pas à écrire le nom dans chaque section en fonction des caractéristiques que vous souhaitez avoir[2].

Dans la partie inférieure, comme n'importe quel site Web 2.0 qui se respecte, il y a la section habituelle de tags où ils apparaissent et les entrées les plus recherchées par les utilisateurs peuvent être trouvées[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dr Chocapic, « Exalead et SplitGames lancent GameSkoot », sur gamekult.com, (consulté le 23 décembre 2017).
  2. a, b, c, d, e, f et g (it) « GameSkoot: motore di ricerca videogiochi », (consulté le 23 décembre 2017).
  3. « Les jeux vidéos ont leur moteur », sur journaldunet.com (consulté le 23 décembre 2017).
  4. a, b et c Guillaume Champeau, « Gameskoot : un moteur de recherche 100 % jeux vidéo par Exalead », sur numerama.com, (consulté le 23 décembre 2017).
  5. Jérôme G., « GameSkoot : moteur de recherche 100% jeux vidéo (Exalead) », sur generation-nt.com, (consulté le 23 décembre 2017).
  6. « GameSkoot.fr, le moteur de recherche français spécialiste des jeux vidéos », sur playonlinux.com, (consulté le 23 décembre 2017).

Lien externe[modifier | modifier le code]