Gallotia intermedia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gallotia intermedia, le Lézard tacheté de Tenerife, est une espèce de sauriens de la famille des Lacertidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce est endémique de Tenerife aux îles Canaries[1]. Elle est supposée avoir été très répandue dans cette île, mais elle ne se rencontre plus que dans une petite zone près des côtes Ouest, le macizo de Teno, ainsi qu'à l'extrême Sud, la montana de Guaza.

Cette espèce a été découverte en 1996 par le biologiste Efraín Hernández dans l'Ouest de Tenerife[2].

La population totale est estimée à environ 500 individus, répartis en une quarantaine de groupes isolés. Les principaux dangers pour ces populations sont les chats redevenus sauvages et dans une moindre mesure les rats. les populations semblent augmenter de nouveau à la suite du contrôle sur l'île des populations d'animaux introduits.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Le nom des découvreurs de cette espèce varie selon les sources, Barbadillo, Lacomba, Pérez-Mellado, Sancho et López-Jurado en 1999 − trouvés dans de nombreuses sources − ont utilisé le nom de cette espèce dans un guide naturaliste[3]. Ce sont Hernández, Nogales et Martín en 2000 qui ont effectué cette description dans les formes, et qui sont donc considérés comme auteurs[1].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Hernández, Nogales & Martín, 2000 : Discovery of a new lizard in the Canary Islands, with a multivariant analysis of Gallotia (Reptilia: Lacertidae). Herpetologica, vol. 56, no 1 p. 63-76 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bischoff & Bannert, 2002 : Gemeinsame Antrengungen für die Rieseneidechsen der Kanarischen Inseln. Elaphe, vol. 10, n. 2, p. 64-67
  • Maca-Meyer, Carranza, Rando, Arnold & Cabrera, 2003 : Status and relationships of the extinct giant Canary Island lizard Gallotia goliath (Reptilia: Lacertidae), assessed using ancient mtDNA from its mummified remains. Biological Journal of the Linnean Society, vol. 80, n. 4, p. 659–670 (texte intégral).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Hernández, Bischoff, Bannert & Siverio, 1997 : Rieseneidechsen auf Teneriffa. Herpetofauna, vol. 19, no 109 p. 19-24 (texte intégral).
  3. Barrbadillo, Lacomba, Pêrez-Mellado, Sancho & López-Jurado, 1999 : Anfibios y Reptiles de la Peninsula Ibérica, Baleares y Canarias. Barcelona, Editorial Planeta, p. 1-419.