Galileo Ferraris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Galileo Ferraris

Galileo Ferraris (Livorno Ferraris, 30 octobre 1847 – Turin, 7 février 1897) est un ingénieur et un scientifique italien. Il a travaillé sur les champs magnétiques tournants dans les machines électriques alimentées en courant alternatif

Théorème de Ferraris[modifier | modifier le code]

Le théorème de Ferraris démontre qu'un champ tournant peut être créé par trois bobines positionnées en arc de cercle avec un décalage de 120°, chacune alimentées par une phase d'un courant électrique triphasé[1]. La fréquence de rotation est alors égale à la fréquence de courants d'alimentation. Il démontre également que 3p bobines alimentées en triphasé et décalées de 120°/p permettent d'obtenir un champ tournant avec une fréquence de rotation f/p, f étant la fréquence des courants d'alimentation.

Notes et références[modifier | modifier le code]