Galerne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jesus et dedans de Fernando Pérez de Camino (1859-1901). Peinture de la fin du XIXe siècle. Pêcheurs de Santander.

La galerne, ou galerno, est un vent de nord-ouest (noroît) froid et humide qui souffle en rafale sur l'ouest de la France, notamment en Touraine, dans le Berry, les Deux-Sèvres, la Vendée, au Pays basque (où il porte le nom de enbata), le Quercy et la Bretagne (où il porte le nom de gwalarn) ainsi que de la mer Cantabrique et ses côtes, généralement au printemps et en automne. Il est compris dans les Perturbations appelées Atrapadas dans la Côte (PAC - Coastal Trapped Disturbance en anglais).

La galerne commence par une descente rapide de la pression atmosphérique et des températures jusqu'à 12 °C en 20 minutes, avec des vents très forts pouvant atteindre 100 km/h, très froids et accompagnés de fortes pluies courtes.

Il donna son nom à la virée de Galerne, épisode de la guerre de Vendée qui eut lieu à partir du 18 octobre au 23 décembre 1793.

Galernes tout au long de l'histoire[modifier | modifier le code]

Avance subite et rapide d'un front froid, situation similaire avant le développement d'une galerne.

Les galernes sont redoutées par les marins de par leur extrême violence qui a déjà coûté la vie de nombreux hommes. La plus fameuse galerne s'est produite le 20 avril 1878, connue comme la Galerne du Samedi de Gloire et que José María de Pereda[1],[2] reprendra dans son roman Sotileza. Cet après-midi là toute la population des pêcheurs se rassembla dans les ports et sur la côte, utilisant des chaloupes et des traînières. 322 pêcheurs perdront la vie, noyés dans la baie cantabrique (132 Cantabres et 190 Basques) et l'émotion provoquée dans le pays par ce drame sera immense. Depuis cette catastrophe, malgré l'amélioration des prévisions météorologiques et des mesures de sécurité à bord des bateaux, il y a eu d'autres victimes à cause des galernes, notamment en 1912, 1914, 1961 entre autres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. José María de Pereda y Sánchez Porrúa (Polanco, 6 février 1833 - Santander, 1er mars 1906) a été un romancier espagnol de la période réaliste. Il a aussi pris part comme politicien affilié au Parti carliste. Ses œuvres les plus connues sont Peñas arriba
  2. (es) Lire le livre De tal palo, tal astilla (es) Lire le livre Sotileza(es) Lire le livre (es) La puchera qui lui ont valu une grande renommée, et qui, en 1872 est entré à l'Académie royale espagnole.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (es) meteored auteur: Carmen Gozalo de Andrés, Galernas de ayer y de hoy, 2002, consulté le : 02-08-2009.
  • (es) noticias auteur: Eider Garaikoetxea, ¿Qué es una galerna?, 2009, consulté le: 02-08-2009.