Galeries de la Capitale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Galeries de la Capitale
upright=100px
Ville de Québec 285.JPG
Entrée Ouest en 2012.
Type
Emplacement
Propriétaire
Groupe Immobilier Oxford
Ouverture
Commerces
250
Site web
Coordonnées
Localisation sur la carte du Québec
voir sur la carte du Québec
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la ville de Québec
voir sur la carte de la ville de Québec
Red pog.svg

Les Galeries de la Capitale est un important centre commercial de la ville de Québec situé dans l'arrondissement des Rivières[1], à l'intersection de l'autoroute Robert-Bourassa et du boulevard Lebourgneuf. Il est le seul centre commercial de la ville de Québec, dans la province de Québec, au Canada, à ouvrir jusqu’à 21h00 du lundi au vendredi. Il comporte 280 boutiques et restaurants.

Portrait[modifier | modifier le code]

Seul centre d'achat ouvert en semaine jusqu'à 21 h[2], le centre comprend de nombreuses boutiques, une aire de restauration, un parc d’attraction intérieur et un cinéma IMAX.

Il est également l'édifice ayant la plus grande valeur à Québec en termes d'évaluation municipale à 320 millions de dollars en 2007[3].

Historique[modifier | modifier le code]

L'homme d'affaires Marcel Adams est à l'origine du centre commercial, qui fut inauguré en 1981 dans un secteur alors peu fréquenté de la ville, sur un terrain de 102 hectares (11 millions de pieds carrés). Il était alors possédé à 50 % par Les Développements Iberville (propriété d'Adams), à 25 % par Eaton Properties (le centre comptait à l'origine un magasin Eaton) et à 25 % par Markborough Properties (possédée par la compagnie de la Baie d'Hudson, liée aux magasins La Baie).

En 1988 est inauguré le centre d'attractions intérieur Méga Parc, deuxième plus vaste en Amérique du Nord. Cette même année, le premier téléthon Opération Enfant Soleil est diffusé depuis le centre récréatif des Galeries et permet d'amasser près de 1,8 million de dollars canadiens pour le Centre hospitalier de l'Université Laval[4],[5].

Le centre commercial est vendu le pour 358 millions de dollars canadiens à 80 % au Fonds de pension du Canada (l'Office d'investissement du Régime de Pension du Canada (RPC)), avec des participations à 10 % d'Osmington et de Westerkirk. La société de gestion immobilière Redcliff obtient le mandat de gérer le centre[6],[7].

En 2017, le Méga Parc subit d'importants travaux de rénovations pour se moderniser : la patinoire sera transformée en anneau de glace, une nouvelle grande roue sans rayons qui sera unique en Amérique de Nord et plusieurs nouvelles attractions. Seules les montagnes russes seront conservées après la transformation du Méga Parc. Le nouveau Méga Parc est ouvert à nouveau depuis le 18 janvier 2019.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Arrondissement des Rivières : un équilibre étonnant!, ville de Québec, consulté en ligne le 13 août 2008.
  2. [1], consulté en octobre 2017.
  3. Reid, Jancimon, Quels sont les édifices les plus chers à Québec?, Webfin Argent, 24 octobre 2007, consulté en ligne le 13 août 2008.
  4. TÉLÉTHON ENFANT SOLEIL - Objectif : 15 M $, Le Journal de Québec, 3 juin 2007, consulté en ligne le 13 août 2008.
  5. Historique, Opération Enfant Soleil, consulté en ligne le 13 août 2008.
  6. Couture, Pierre, Les Galeries de la Canardière passe à des intérêts israéliens, journal Le Soleil, 2 août 2006, consulté en ligne le 13 août 2008.
  7. Le RPC acquiert 2 centres commerciaux au Québec, Webfin Argent, 8 décembre 2005, consulté en ligne le 13 août 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]