Galerie Georges Giroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Galerie Georges Giroux (acronyme GGG), établie à Bruxelles, était l'une des plus importantes galeries d'art de la première moitié du XXe siècle.

Historique[modifier | modifier le code]

Georges Giroux, natif de Mâcon (France) tient une boutique de mode à Bruxelles avec son épouse, une modiste célèbre. Il habite à Watermael-Boitsfort, où son voisin n'est autre que le renommé connaisseur d'art Jean-François Elslander qui l'a projeté dans les cercles artistiques bruxellois et l'a incité à se constituer une collection. À la suite de ses contacts avec des artistes, l'idée de fonder une galerie professionnelle lui vint. L'ouverture date du 16 mars 1912. La galerie était située dans la boutique de mode de son épouse. Grâce au succès de la boutique, la galerie réussit à survivre car toutes les expositions n'eurent pas un succès commercial. Après sa mort, survenue en 1923, son épouse a continué d'exploiter la galerie jusqu'à son décès. Un cousin, George Willems a tenu ensuite la galerie jusqu'à la fin de l'année 1960.

Situation[modifier | modifier le code]

Situé au numéro 88 de la rue Royale, puis au 26, le siège s'est établi en 1920 rue de la Régence 43.

Quelques expositions tenues à la galerie[modifier | modifier le code]

  • 1918 : L’Avenir. Exposition de peinture et de sculpture. La Ligue belge d’expansion artistique (dont Léon Spilliaert)
  • 1919 (mars) : Cercle des Quinze, salonnet d’inauguration (dont Léon Spilliaert)
  • 1921 : Odilon Redon
  • 1921 : Les Français
  • 1921 : Albert Baertsoen
  • 1921 : Edgard TytgatJos AlbertRoger Parent
  • 1921 : Émile Claus
  • 1921 : Paul Signac – Dufy – Vlaminck – Matisse
  • 1921 : Nest Wynants
  • 1921 Esthétique Nouvelle
  • 1921 (juin) : Société nationale de la peinture à l’eau. Exposition inaugurale (dont Léon Spilliaert – Paerels – Servaes – Van de Woestyne – Roberto Domingo – Strebelle – Cockx)
  • 1921 : Société nationale des aquarellistes et pastellistes
  • 1921 : Salon d’Art français moderne (Henry Ottman - Raoul Dufy - Camoin – Durey…)
  • 1921 : Contribution au monument Rik Wouters
  • 1924 : Albéric Collin
  • 1924 : 2e Salon Jeune Peinture Belge (Balenghien, Jules Boulez, Jane Charlet, R. Crommelynck, René Dupont, Alice Frey, Marie Howet, G. Lebrun, Germaine Van Cutsem, Verdegem, Wolvens)
  • 1924 : Constant Permeke
  • 1924 : Marcel Jefferys
  • 1924 : Victor Gilsoul
  • 1924 (juin) : Exposition provinciale d’arts décoratifs et industriels
  • 1924 : La Peinture française (Georges d’Espagnat, Dufres?, Friesz, Guérin, Lotiron, de Warocquier, Dufy, Ottman, Bonnard, Matisse, Marquet, Roussel, Vlaminck, Laprade, René Durey, Hermine David, Pompon, etc.)
  • 1924 : Iturrino – Albert Saverys
  • 1924 : Roger Parent, Berthold Mahn, Utrillo, Utter, Valadon
  • 1924 : Albert Claeys – Gustave Fontaine
  • 1924 : Armand Guillaumin – Albert Lebourg
  • 1924 : Pierre Paulus
  • 1924 : Jean Le Mayeur – S. Ghysbrecht
  • 1930 : Anna Boch
  • 1930 (mai) : Peinture belge d'aujourd'hui
  • 1931 (janvier) : L’art vivant en Belgique 1910-1930
  • 1931 : Rik Wouters (posthume)
  • 1940 : Orientations. Groupe de peintres et sculpteurs
  • 1946 : L’exposition anniversaire G.G.G. 1911-1946
  • 1946 : Arts et lettres de Wallonie (du 26 octobre au 10 novembre)
  • 1947: Jean-Jacques Gailliard
  • 1947 : Femmes peintres et sculpteurs (du 31 octobre au 13 novembre)

Bibliographie[modifier | modifier le code]