Galantine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne un plat. Pour la plante, voir Galanthus nivalis.
Galantine
Image illustrative de l'article Galantine
Galantine de canard

Température de service froide
Ingrédients morceaux de viande blanche (porc, veau, volaille, gibier) entourant un mélange de farce et de salpicon, cuite en gelée
Accompagnement Rouges
côtes-de-brouilly, côtes-de-blaye, côtes-du-roussillon, graves-de-vayre.
Rosés
grignan-les-adhémar, touraine.
Blancs
anjou, beaujolais, chignin-bergeron, mercurey, saint-chinian, saint-mont, saint-péray

La galantine est une spécialité en charcuterie, composée de morceaux de viande blanche (porc, veau, volaille, gibier) entourant un mélange de farce et de salpicon, cuite en gelée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Historiquement, la galantine désignait à l'origine uniquement des mets préparés à base de volaille ; l'usage s'est élargi par la suite. Les premières recettes publiées connues sont signées par Antonin Carême[1].

Types de galantines[modifier | modifier le code]

  • Galantine de volaille
  • Galantine de canard
  • Galantine de faisan
  • Galantine de marcassin
  • Galantine d’agneau
  • Galantine d'anguille

Présentation[modifier | modifier le code]

La préparation est façonnée en forme de ballotine, puis pressée et entouré de gelée. Elle est servie froide.

Accord mets / vins[modifier | modifier le code]

Galantine de poulet et safran

Les galantines se marient harmonieusement tant avec des rouges, des rosés ou des blancs.

Rouges 
côtes-de-brouilly, côtes-de-blaye, côtes-du-roussillon, graves-de-vayre.
Rosés 
grignan-les-adhémar, touraine.
Blancs 
anjou, beaujolais, chignin-bergeron, mercurey, saint-chinian, saint-mont, saint-péray[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Galantine, Larousse gastronomique, édition 1938, p. 509-511
  2. Accord mets/vins avec des galantines

Voir aussi[modifier | modifier le code]