Galactik Football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Galactik Football
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la série.
Type de série Animation jeunesse
Genre Science-fiction
Football
Création Charles Barrez
Vincent Vandelli
Production Christian Davin
Clément Calvet
Justine Huynh Van Phuong
Heath Kenny
Musique Marc Tomasi
Mehdi Elmorabit
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 2 (saison 1)
Jetix (saison 2)
Disney XD (saison 3)
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 78
Durée 23 minutes
Diff. originale

Galactik Football est une série télévisée d'animation française en 78 épisodes de 23 minutes, créée par Charles Barrez et Vincent Vandelli et diffusée entre le [1] et le [2].

En France, chaque saison fut diffusée originellement sur une chaîne différente. D'abord, la saison 1 fut diffusée sur France 2 dans l'émission KD2A, puis la saison 2 sur Jetix et enfin la saison 3 sur Disney XD. La série fut par la suite rediffusée sur Gulli à partir du [3], sur France 4 depuis 2010 dans l'émission Ludo, sur France Ô et sur TV5 Monde.

En Belgique, la série a été diffusée sur La Deux. Au Québec, elle fut diffusée à partir du à la Télévision de Radio-Canada.

En 2018, Galactik Football est mis en ligne sur les plateformes 6play, OCS et YouTube.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène l'histoire d'une jeune équipe de football futuriste, les Snow Kids ("enfants de la neige"), qui va essayer de gagner la Galactik Football Cup, un tournoi de football intergalactique pour leur planète Akillian après s'être fait recruter par Aarch, une ancienne légende du football. Mais pour ce faire, ils devront faire face à de nombreuses équipes bien plus aguerries que la leur comme les Shadows, les Lightnings ou les Wambas, et devront s'imposer comme la meilleure équipe de la galaxie.

On suit alors leurs débuts de joueurs, de l'anonymat à la célébrité et leur évolution aussi bien dans le football que dans leur vie privée.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Galactik Football
  • Création : Charles Barrez et Vincent Vandelli
  • Réalisation : Antoine Charreyron (saison 1), Frédéric Dybowski (saisons 1 et 2), Henri Zaitoun (saison 2) et Dominique Etchecopar (saison 3)
  • Décors : Charles Barrez
  • Musique : Marc Tomasi et Mehdi Elmorabit
  • Montage : André Billaud, Penda Houzangbe, Lucile Boileau, Bertrand Martineau et Antoine Pierda
  • Casting : Sybille Bernheim
  • Production : Christian Davin, Clément Calvet, Justine Huynh Van Phuong et Heath Kenny
    • Production associée : Sybille Bernheim, Lilian Eche, Jérémie Fajner, Marc Gabizon, Julia Muentefering, Daina Sacco et Tapaas Chakravarti
    • Production déléguée : Clément Calvet et Paul Cummins
    • Production exécutive : Jean-Pierre Quenet et Justine Huynh Van Phuong
  • Sociétés de production : Alphanim, France 2 (saisons 1 et 2) et Telegael (saison 3), Cofinova 2
  • Société de distribution : Alphanim Distribution
  • Pays d'origine : Drapeau de la France France
  • Langue originale : français
  • Genre : série d'animation, science-fiction, football
  • Durée : 23 minutes

Distribution[modifier | modifier le code]

  • François Vincentelli (saisons 1 et 2) puis Frédéric Popovic (saison 3) : D'Jok, Rocket
  • Yann Pichon : Micro-Ice, Sinedd
  • Isabelle Volpe : Tia, Nikki4 et Nina8 (saison 3)
  • Emmanuel Gradi : Thran, Norata, Corso, Nork, le père de Tia
  • Nathalie Bienaimé : Meï, Maya, la mère de Tia, Lun-Zia (saison 3)
  • Cyril Aubin : Ahito, Artie, Mark (saisons 2 et 3), diverses robots
  • Tony Joudrier : Aarch
  • Bernard Jung : Clamp, Barry, Baldouin (saison 1), Warren, Luur (saison 2), Ataro le robot entraîneur de Paradisia (saison 3), un supporter Wamba (saison 2)
  • Florence Dumortier : Dame Simbaï, Zyria (saison 3), Vega (saison 3)
  • Patrick Béthune : Sonny Blackbones, Bleylock (saisons 1 et 2), Brim Simbra, Woowamboo, Ballow, Le directeur de publicité de Mei, un supporter Wamba (saison 2)
  • Antoine Tomé : Artégor Nexus, Bennett, Duc Maddox, Harris (saisons 2 et 3), Lord Phénix / Magnus Blade (saison 3), Brim Balarius, le père de Mei
  • Isabelle Noérie : Callie, Yuki,
  • Version française :

Information icon with gradient background.svg Sources et légende : version française (VF) sur RS Doublage[4] et Planète Jeunesse[5]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

Pays
Chaîne
Drapeau de l'Allemagne Allemagne RTL II
Drapeau de la Belgique Belgique La Trois
Drapeau du Brésil Brésil Rede Record
Drapeau du Canada Canada Société Radio-Canada
Drapeau du Chili Chili TVN
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud EBS, Nickelodeon
Drapeau de l'Espagne Espagne Forta, ETB1, TV3
Drapeau des États-Unis États-Unis Sorpresa TV
Drapeau de la France France France 2, Jetix, Disney XD, France 4, Gulli, TV5 Monde
Drapeau de la Grèce Grèce Alter (en)
Drapeau de l'Inde Inde Jetix
Drapeau de l'Indonésie Indonésie Redcandle
Drapeau de l'Italie Italie K-2
Drapeau de la Lituanie Lituanie LNK
Drapeau de la Malaisie Malaisie Natseven
Drapeau du Maroc Maroc 2M
Drapeau du Mexique Mexique Televisa
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Jetix
Drapeau du Pérou Pérou América-TV
Drapeau du Portugal Portugal SIC
Drapeau de la Russie Russie Jetix, 2х2
Drapeau de la Tchéquie République tchèque Jetix
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni GMTV 2, CITV
Drapeau de Singapour Singapour Okto Singapore
Drapeau de la Turquie Turquie TRT
Drapeau de l'Ukraine Ukraine TET
Drapeau de la Géorgie Géorgie 1YV
Drapeau de la Pologne Pologne Disney XD (Jetix)

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

En France, seule la première saison est sortie en DVD. En revanche, en Espagne, l'intégrale de la deuxième saison, composée de quatre DVD, est sortie le , mais sans la version française[6]. La troisième saison quant à elle n'est jamais sortie en DVD.

Intitulé du coffret Nombre d'épisodes Support Nombre de disques Date de sortie Éditeur Distributeur
Galactik Football - L'intégrale de la saison 1 26 DVD 4 [7] Studio Canal Universal Studio Canal Vidéo
Galactik Football - Saison 1, volume 1 14 2 [8],[9]
Galactik Football - Saison 1, volume 2 12 2

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Le , le développeur néerlandais Virtual Fairground (en) annonce un accord de licence mondial avec Alphanim afin de développer un jeu en ligne massivement multijoueur (MMO), basé sur la série, intitulé Club Galactik[10]. Le développement du jeu débute au printemps 2009, pour un lancement complet prévu en 2010, l'année de la Coupe du monde de football[10]. Virtual Fairground édite et développe le jeu entièrement[10].

Logo du jeu vidéo Club Galactik.

Maarten Brands, cofondateur et directeur de Virtual Fairground, déclare que « les enfants seront bientôt en mesure de créer leurs propres joueurs et équipes afin de remporter la Galactik Football Cup[10]. Outre la quête globale, nous créons de nombreux mini-jeux, des distractions amusantes et des fonctionnalités de socialisation pour lier les enfants et le public »[10]. Le développent du jeu est alors basé sur la technologie Adobe Flash et s'exécute directement depuis le navigateur, sans avoir besoin d'un client ou d'un autre plugin[10].

Le , la version bêta du jeu est lancée[11]. Cette première version permet de créer son propre personnage du Club Galactik et de choisir parmi trois des sept équipes de Galactik Football : les Snow Kids, les Wambas et les Shadows[11]. Cependant, Club Galactik est annulé avant même que la version finale ne soit publiée[11]. Ilja Goossens, cofondateur de Virtual Fairground, déclare alors que le jeu « n'est pas devenu le succès que nous espérions tous »[12]. Il ajoute également que le rachat de la chaîne Jetix, qui participe au financement du jeu, par The Walt Disney Company, est l'une des raisons de l'annulation[12]. Disney n'ayant pas poursuivi la collaboration avec Virtual Fairground, il s'agit alors d'un tiers du financement en moins[12].

Dans la troisième saison, D'Jok fonde avec Warren et Artegor le Club Galactik, une académie d'entraînement similaire à celle de Aarch conçue pour former les futurs joueurs du Galactik Football.

Parallèlement, un jeu vidéo basé sur la série, sobrement intitulé Galactik Football, édité par 505 Games et développé par Beast Studios, sort le en France uniquement sur Nintendo DS[13].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Galactik Football (Bande originale de la série)

Bande originale de Marc Tomasi et Mehdi Elmorabit
Sortie
Durée 40:01
Genre Bande originale
Format CD
Compositeur Marc Tomasi
Mehdi Elmorabit
Label Alphanim Musique

La bande originale de la série, composée par Marc Tomasi et Mehdi Elmorabit, sort le par Alphanim Musique[14].

No Titre Durée
1. Générique Galactik Football 1:03
2. Glaciation 3:09
3. Stadium 2:38
4. Les Shadows 3:05
5. Les Snow Kids 2:57
6. Touché au cœur 1:20
7. Les Pirates 1:58
8. Les Wambas 3:03
9. Les Technodroïdes 2:30
10. Promenade 1:38
11. Gare au but 2:55
12. Tu peux le faire 3:34
13. Tia & Rocket 1:03
14. Penalty 3:18
15. La dernière chance 1:35
16. La coupe 4:15
40 min 1 s

Film[modifier | modifier le code]

Galactik Football a été adapté en film en Russie en 2020, sous le titre Cosmoball.

Autres[modifier | modifier le code]

Sur la trace des champions est une bande dessinée, basée sur la série, écrite par Guillaume Mautalent et Sébastien Oursel et dessinée par Pascal Bertho et Philippe Grivot[15]. Elle est sortie le chez l'éditeur Jungle Kids[15].

Un an plus tard, le , est commercialisé Le Réveil d'Akillian, un roman de Jean-Marc Ligny, édité par Hachette[16]. Il suit globalement l'action des premiers épisodes de la première saison de la série, jusqu'à la fin de l'épisode six : La relance. Le roman révèle, notamment, ce qui a déclenché la guerre des fluides, ce qui n'est jamais été expliqué dans la série.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Galactik Football : Le retour », sur Inathèque.fr.
  2. « Galactik Football : Les étoiles d'Akillian sont éternelles », sur Inathèque.fr.
  3. « Galactik Football : La saison 2 sur Gulli à partir du 26 octobre 2009 ! », sur Première, (consulté le ).
  4. « Galactik Football », sur RS Doublage (consulté le ).
  5. « Galactik Football », sur Planète Jeunesse (consulté le ).
  6. « Galactik Football - Entire Season Two - 4-DVD Box Set (Spain Release) », sur Play.com, archivé sur Wayback Machine (version du 8 février 2015 sur l'Internet Archive).
  7. « Galactik Football - L'intégrale de la saison 1 », sur DVDFr (consulté le ).
  8. « Galactik Football - Saison 1, volume 1 », sur DVDFr (consulté le ).
  9. « Galactik Football - Saison 1, volume 2 », sur DVDFr (consulté le ).
  10. a b c d e et f (en) « Hit Animation Series Galactik Football Gets Virtual World and Browser-based MMO Game », sur Virtual Fairground, archivé sur Wayback Machine, (version du 27 février 2009 sur l'Internet Archive).
  11. a b et c (en) « ClubGalactik.com Is Live! », sur Virtual Fairground, archivé sur Wayback Machine, (version du 3 juin 2010 sur l'Internet Archive).
  12. a b et c (en) Bart Eijk, « Indie Showcase: Gamundo's Club Galactik », sur GameSauce, (consulté le ).
  13. « Test de Galactik Football sur DS », sur Jeuxvideo.com, (consulté le ).
  14. « Album Galactik Football (Bande originale de la série) by Marc Tomasi », sur Qobuz.
  15. a et b « Galactik Football : Sur la trace des champions », sur BD Fugue (consulté le ).
  16. « Galactik Football : Le Réveil d'Akillian », sur Booknode (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]