Gala (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gala.
Gala
Description de cette image, également commentée ci-après
Gala en septembre 2010
Informations générales
Nom de naissance Gala Rizzatto
Naissance (44 ans)
Milan, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Auteure-compositrice-interprète-danseuse
Genre musical Dance, pop
Années actives Depuis 1995
Labels Do It Yourself Records
EMI (2005)
Polygram (1996 – 1998)
Matriarchy Records, New York (2008)
Site officiel www.galasound.com

Gala (de son nom complet Gala Rizzatto, née à Milan le ) est une chanteuse pop italienne. Artiste culte de la dance connue pour son look minimaliste et sa voix suave, Gala a vendu plus de 6 millions de disques dans le monde. Son premier album Come into My Life (en) comportait les single plusieurs fois disques de platine Freed from Desire, Let a Boy Cry et Come into My Life (en) qui ont atteint le Top 3 des classements en Europe, Amérique du Sud, Russie, au Moyen-Orient, et continuent d'être des morceaux standards dans les discothèques aujourd'hui.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Gala Rizzatto passe son enfance à Milan avec ses parents, qui ont choisi son prénom en hommage à Gala Dali, la femme du peintre Salvador Dali[1]. À la fin de l’adolescence, elle entreprend des cours en une activité comme photographe en Italie centrée sur le monde de l’art, puis un poste d’assistante photographe à Londres. Elle quitte l'Italie à 17 ans pour rejoindre une école d'Art à Boston, aux États-Unis. En 1993 elle s'installe à New York et obtint un diplôme à la Tisch School of the Arts tandis qu'elle photographiait régulièrement des scènes de coulisses de la vie nocturne des artistes et clubbers de la ville[2].

1996-2001 : début de la carrière musicale[modifier | modifier le code]

En échange d'une photo d'un disc-jokey Européen, Gala a pu enregistrer sa première démo. Écrite à New York puis envoyée en Europe sur cassette, sa première démo du morceau Freed from Desire devint un classique de la pop internationale. Le morceau fut enregistré à Londres et distribué par le label italien indépendant Do It Yourself Records.

En 1996, Gala fut récompensée Meilleur interprète féminin de l'année en Italie par le magazine mensuel officiel Musica e Dischi[3]. En juillet 1997 elle reçoit un Italian Music Awards (en) en tant que meilleure artiste pop-dance de l'année[4],[5]. Gala fut certifiée disque de platine en France[5],[6] et au Benelux, et disque d'or au Royaume-Uni[7]. Elle fut nommée la même année dans la catégorie Meilleure performance Dance aux Mobo Awards au Royaume-Uni en même temps que The Prodigy, Chemical Brothers et Orbital[8].

En juillet 1997 elle remporta le titre de Meilleure artiste étrangère de l'année au Midem de Cannes[9].

Entre 1995 et 1998, Gala fut invitée à chanter sur les plateaux de l'émission anglaise de la BBC Top of the Pops[10],Taratata en France[11], Les Années Tubes[12], le Hit Machine de M6[13], sur MTV Allemagne, ainsi qu'à se produire dans des salles de concert telles que Paris Bercy ou Las Ventas à Madrid.

Son album Come into My Life (en) sorti en 1998, et 4 singles qui en furent extraits atteignirent le Top 20 dans toute l'Europe[14],[15],[16],[17], pour atteindre un volume de vente supérieur à 6 millions de disques en 1998.

En 1998, alors qu'elle interprétait son titre Let a Boy Cry sur Taratata, Gala rencontra Steve Fargnoli, le manager de Prince, qui devint par la suite son représentant. La même année, elle signa avec le label Universal Records en Italie. À la suite du décès soudain de Steve Fargnoli en 2001, Gala rompt son contrat avec Universal Records et repartit pour New York.

En 2000 elle collabore avec le groupe Eiffel 65 sur un remix du titre Everyone has Inside.

2005-2010[modifier | modifier le code]

S'installant à Brooklyn, Gala décide de redéfinir son son, sa vie et sa carrière, en redevenant une artiste indépendante[2].

En 2005, "Faraway" est sorti chez EMI[18], en France et en Grèce, où il s'est classé n°1 sur le hit-parade iTunes et n°6 dans les charts nationaux[19]. Coproduit par Kevin Rudolf, musicien/producteur de Cash Money Records[20], "Faraway" a été utilisé dans une publicité télévisée pour le parfum Bod Man diffusée sur MTV, HBO et reprise par Tamta en Grèce[21].

En 2008, Gala a créé le label Matriarchy Records, basé à Brooklyn, New York.

En septembre 2009, Matriarchy Records a sorti le nouvel album de Gala "Tough Love". L'album comprend des collaborations avec de nombreux producteurs renommés, dont le batteur Deantoni Parks, Marcus Bell et Kevin Rudolf.  Gala a également collaboré avec Tamir Muskat, le fondateur de Balkan Beat Box sur sa chanson "I Am The World, The World Is Me". Plus récemment, Muskat est responsable du hit "Talk Dirty" de Jason Derulo, qui utilise le même style de production "Balkan Beat Box".

Gala a produit indépendamment quatre vidéoclips pour l'album "Tough Love". La vidéo pour la chanson "I Am The World, The World Is Me" a été tournée en collaboration avec le peintre et écrivain italo-argentin Sebastiano Mauri, avec son installation vidéo, The Songs I Love To.

En 2009, Gala joua deux nuits à Ethias Arena.

En 2010, la chanson titre de l'album "Tough Love" a été reprise dans la populaire série télévisée américaine The Millionaire Matchmaker (USA). La même année, "Freed From Desire" a été utilisé pour une publicité télévisée de Nissan en France et en Espagne.

En 2010, Gala a joué au Highline Ballroom à New York, au Palais des Sports et au Théâtre Antique d'Arles. La même année, elle est invitée comme tête d'affiche au 24h velo de Louvain-la-Neuve, le deuxième plus grand événement de la bière en Europe, organisé par les étudiants de l'Université belge de Louvain-la-Neuve.

2011-2012[modifier | modifier le code]

En 2011, Gala fut la vedette du MNM Party Zone au Forest National à Bruxelles[22] et à la tournée Dance Machine en France où elle se produit dans diverses villes de France[23].

Gala a joué son nouveau single "Lose Yourself In Me" au concert Dance in the Summer de MixFM Radio à Beyrouth, avec Taio Cruz, T-Pain, Dev et Dash Berlin. "Lose Yourself In Me" s'est classé n°2 dans le top 10 des classements avant sa sortie et plus tard n°1 au Liban RFX Radio pendant 3 semaines consécutives.

"Lose Yourself In Me" est sorti dans le monde entier en mai 2012 chez Matriarchy Records. La chanson a été diffusée sur Fun Radio et Radio FG en France. Il était également en rotation sur Impact FM, Radio Antipode et Fun Radio en Belgique.

La vidéo pour "Lose Yourself In Me" a été produite indépendamment par Matriarchy Records en collaboration avec The Masses. Il était réalisé par Alistair Legrand, frère de Victoria Legrand du groupe Beach House. La vidéo mettait en vedette des danseurs en costumes à LED et des danseurs Krump de Los Angeles et a été chorégraphie par Gala elle-même. Après sa sortie, la vidéo a été publiée sur la page d'accueil de Dailymotion, Yahoo France, The Huffington Post, The Mediateseur et Vogue.

2013[modifier | modifier le code]

En 2013, Gala a tourné une vidéo pour la chanson "Taste Of Me" chorégraphie par Benoit Swan, directeur artistique de la compagnie de danse d'avant-garde new-yorkaise Cedar Lake, et réalisée par le réalisateur français new-yorkais Alexandre Moors (Runaway de Kanye West, Blue Caprice). La vidéo présentait Abdur-Rahim Jackson, formé par l'Alvin Ailey American Dance Theatre.

Inspirée par son réalisateur préféré Alfred Hitchcock, la vidéo a été filmée sous la forme d'un seul travelling latéral, qui suit cinq danseurs dont Gala en interaction dans une danse organique qui avance constamment. Une autre référence était Eadweard Muybridge et son travail de pionnier dans les études photographiques du mouvement et dans la projection de films. Différents chorégraphes parmi les favoris de Gala (Parsons, Bob Fosse, Mark Morris) sont également subtilement référencés dans la chorégraphie.

La vidéo "Taste Of Me" a été présentée en exclusivité avec Digital Spy au Royaume-Uni. En Europe, la vidéo a été révélée exclusivement par Fun Radio Belgique, station sœur de Fun Radio France, le plus grand groupe de stations de radio FM avec environ 3,8 millions d'auditeurs par jour.  La version de luxe de l'EP comprend la production originale de Marcus Bell et des remixes de Bimbo Jones, Hoxton Whores, Starkillers et Almighty Records. En Belgique, la vidéo "Taste Of Me" a été diffusée dans le grand journal Dernier Heure[24] et Gala est apparue sur RTL matin et soir pour parler de son nouveau single[25].

En 2013, les nouvelles chansons de Gala, "Lose Yourself In Me", "Taste of Me" et "Love Impossible" ont été diffusées dans plusieurs émissions de MTV dont "Best Ink, Real World Ex-Plosion, Road Rules Extreme Challenge et Keeping Up With The Kardashians.

"Freed From Desire" a été samplé par le groupe allemand Frida Gold. La chanson "Liebe ist meine Rebellion" s'est classée en 4e position dans les charts allemands. "Freed From Desire" a également été couvert par Nouvelle Star "Dana", en direct à la télévision française et par la pop star gréco-suédoise Elena Paparizou aux MAD Video Music Awards 2013.

2014[modifier | modifier le code]

Gala a été la tête d'affiche de la cérémonie des Jeux Olympiques d'hiver de 2014 au Medals Plaza à Sotchi. Le spectacle a été retransmis en direct sur Europa Plus TV. Elle a joué un set d'une heure et a lancé son nouveau single, "The Beautiful". Malgré la controverse entourant les Jeux Olympiques, Gala a commencé sa performance avec son hit des années 90, "Let A Boy Cry", en soutien à son public gay[26] Le 20 novembre, le label new-yorkais InHouse Records a sorti à New York l'EP "The Beautiful" de Gala, une collaboration avec Todd Terry, producteur et DJ légendaire de House. Un EP de luxe a suivi, sorti sur Matriarchy Records, qui inclut des remixes de Todd Terry, Hoxton Whores, Lodge 21, Ryan and Smitty, Midnight Magic et Lauren Flax.

2015[modifier | modifier le code]

En 2015, elle apparaît dans le TOP 50 sur W9 pour interpréter Freed from desire.

Lors de l'Euro 2016 de football en France, sa chanson Freed from Desire est reprise par les supporters nord-irlandais et devient Will Grigg's on fire[27].

Travaux parallèles[modifier | modifier le code]

Gala a également travaillé en tant que compositeur pour des musiciens de musique classique comme Salvatore Licitra et Marcelo Alvarez sur l'album Duetto[28] et Mario Frangoulis[29].

Elle reste une photographe passionnée, avec plusieurs de ses photos apparaissant sur son site officiel[30].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Year Album Charts
FR BEL/Fr BEL/Nl SWI NL
1997 L'album
60
Come into My Life (en)
32
16
28
49
20
2009 Tough Love EP
2009 Tough Love

Singles[modifier | modifier le code]

Year Single FR UK[31] BEL/Fr BEL/Nl CH ITA AU NL SWE FIN SPA GRE ISR BRA LIB Album
1996 Everyone Has Inside 24 1 3 1 L'album
Freed from Desire 1 2 1 1 13 1 16 6 42 17 1 1 1 Come into My Life
1997 Let a Boy Cry 1 11 1 1 23 1 11 1 7 2 1
Come into My Life 10 38 4 6 1 36 1 1 1
Suddenly 56 34 43 4 85 1
2005-2006 Faraway 71 5 Single
2009 Tough Love Tough Love
2009 Freed from Desire (The UN Remix)
2012

2013

2014

Lose Yourself In Me

Taste of Me - Edition n#1

Taste of Me - Edition n#2

1 Single

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Date Ventes certifiées Ventes physiques
France[32] Diamant 16 janvier 1997 750 000 1 013 000[33]
Royaume-Uni[34] Or 1er août 1997 400 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Personnalité lesbienne : Gala Rizzatto », sur Univers-L, (consulté le 8 mai 2019).
  2. a et b « Gala - Une femme libérée », sur brain-magazine.fr (consulté le 8 mai 2019).
  3. Press article. Galasound.com. Retrieved on 2012-05-14.
  4. Press article. Galasound.com. Retrieved on 2012-05-14.
  5. a et b Press article. Galasound.com. Retrieved on 2012-05-14.
  6. InfoDisc : Le Bilan des Ventes de l'Année 1996. Infodisc.fr. Retrieved on 2012-05-14.
  7. Home. BPI. Retrieved on 2012-05-14.
  8. « http://www.mobo.com/newmobo/1997%20Connaught%20Rooms »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  9. Gala - Come Into my life - Dance D'or 98. YouTube (2006-12-15). Retrieved on 2012-05-14.
  10. Top of the Pops (UK) - Season 34, Episode 51: Christmas Special 1997. TV.com (1997-12-25). Retrieved on 2012-05-14.
  11. Artistes - Gala. MyTaratata.com. Retrieved on 2012-05-14.
  12. gala les années tube. YouTube (2009-06-11). Retrieved on 2012-05-14.
  13. Gala - Freed from desire - Hit Best Of on M6. YouTube (2006-12-13). Retrieved on 2012-05-14.
  14. 1997-12-06 Top 40 Official UK Singles Archive. Official Charts (1997-12-06). Retrieved on 2012-05-14.
  15. Gala - Let A Boy Cry. lescharts.com. Retrieved on 2012-05-14.
  16. 1997-08-09 Top 40 Official UK Singles Archive. Official Charts (1997-08-09). Retrieved on 2012-05-14.
  17. Gala - Come Into My Life. ultratop.be. Retrieved on 2012-05-14.
  18. Gala, la chanteuse de "Freed from Desire" revient avec "Faraway". | Musique Radio. Musiqueradio.com. Retrieved on 2012-05-14.
  19. Gala - Faraway @ Top40-Charts.com - Songs & Videos from 49 Top 20 & Top 40 Music Charts from 30 Countries. Top40-charts.com. Retrieved on 2012-05-14.
  20. Billboard - Google Books. Books.google.com (2005-08-27). Retrieved on 2012-05-14.
  21. (en) Ftes (Faraway) Video | Tamta | MTV UK. Mtv.co.uk. Retrieved on 2012-05-14.
  22. http://www.vorstnationaal.be/fr/qui-sommes-nous/news/p/detail/gala-at-mnm-party-zone
  23. http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-72726.html
  24. DH.be, « Une vraie soirée de Gala », sur www.dhnet.be, (consulté le 1er juillet 2019)
  25. (en) « Gala (singer) », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  26. « Gala's open letter about her Winter Olympics performance | So So Gay magazine », sur web.archive.org, (consulté le 1er juillet 2019)
  27. « Edition du soir Ouest France », sur ouest-france.fr (consulté le 8 mai 2019).
  28. Spinple, « DUETTO----SON GLI OCCHI TUOI », (consulté le 27 mai 2017)
  29. « http://www.loglar.com/song.php?id=15335 », sur www.loglar.com (consulté le 27 mai 2017)
  30. [1] galasound.com/
  31. David Roberts, British Hit Singles & Albums, London, Guinness World Records Limited, , 19e éd. (ISBN 978-1-904994-10-7), p. 220.
  32. Certifications France Disqueenfrance.com (Visitée le 24 avril 2008).
  33. French certifications+ sales, database Infodisc.fr (Visitée le 4 août 2008).
  34. Certifications Royaume-Uni Bpi.co.uk (Visitée le 4 août 2008).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]