Gaine (architecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En architecture, une gaine est une enveloppe protectrice d'un conduit[a] fournissant un passage protégé, accessible par trappe, pour des fils, des tubes, des canalisations[b]. Elle sert à la circulation des fluides (gaz, eau, électricité) dans l'édifice à travers les planchers (traversés avec des réservations, trous dans les dalles).

Différents types de gaine[modifier | modifier le code]

Il existe différent types de gaines dans un bâtiment[1], Les plus notables sont :

  • une gaine de ventilation servant à alimenter les locaux en air frais et à évacuer l'air vicié vers l’extérieur (grâce à une VMC, par exemple)[2] ;
  • une gaine de vide-ordures qui récolte les déchets ménagers des étages et aboutit au local poubelle[3] ;
  • une gaine de désenfumage qui sert à évacuer les fumées d'un local en cas de combustion sans flamme ou d'incendie[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Qu’est-ce-qu’une “gaine technique logement” ou “GTL” ? », sur promotelec-services.com (consulté le ).
  2. « Définition du mot gaine », sur editions-eyrolles.com (consulté le ).
  3. « Vide-ordures et monte-charge », sur legifrance.gouv.fr (consulté le ).
  4. Protection conduits – ventilation et désenfumage en Gaines Tôles, projiso.fr, consulté le

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]