Gaie France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gaie France
Alexandre
Gaie France Magazine
Image illustrative de l'article Gaie France

Pays France
Langue Français
Périodicité mensuel
Genre homosexuel
Date de fondation
Date du dernier numéro

Gaie France, ou Gaie France Magazine, etait un magazine mensuel français homosexuel fondé en 1986 par Michel Caignet et disparu en 1993.

Historique[modifier | modifier le code]

Vendu en kiosques, Gaie France se veut une revue homosexuelle à ambitions culturelles et politiques proche de la Nouvelle Droite, le directeur de publication, Michel Caignet, estimant que « la communauté gaie a un rôle à jouer dans la perspective d’un renouveau culturel, politique et artistique au sein de la civilisation européenne ».

Le magazine est considéré comme l'une des principales expressions de la sensibilité d'extrême droite au sein des médias homosexuels français.

Paul Raisant anime une Association des amis de Gaie France, qui édite un numéro d'un bulletin nommé Sparte, homosexualité et tradition en 1987.

Gaie France Magazine est interdit à la vente aux mineurs, par arrêté ministériel du [1], pour « incitation à la pédophilie ». Gaie France cesse sa parution en 1993.

Le Gay Pavois continue ce courant jusqu'à sa disparition en 1994.

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

Parmi les collaborateurs de Gaie France, on compte :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du ministre de l'intérieur du portant interdiction de vente d'une revue aux mineurs.
  2. a et b Pierre Verdrager, L'enfant interdit: Comment la pédophilie est devenue scandaleuse, Armand Colin, (ISBN 9782200287108).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]