Gagnage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sur les autres projets Wikimedia :

Le mot gagnage concerne la vie locale, agricole et seigneuriale de l'Ancien Régime et pouvait désigner différentes choses, dont la différenciation est parfois bien difficile :

  • une terre gagnée sur la mer ou les marais
  • un pâturage
  • un champ où le gibier va prendre sa nourriture
  • en Lorraine, une sole portant des céréales d'hiver

Si "gagnage" peut aussi se rencontrer sous les variantes gagnaige, gaignage ou gangnage, dans la même famille linguistique, s'emploient :

gagner, signifiant :
  • "paître", pour un lapin de garenne, par exemple,
  • exploiter une terre.
gagnerie, synonyme de (petite) exploitation, appelée aussi ailleurs parfois "borderie" ou "bordage",
gagneur ou gagneron, équivalents de laboureur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcel Lachiver, Dictionnaire du monde rural - Les mots du passé, Éditions Fayard, 1997, 1770 pages. - (ISBN 2-213-59587-9)