Gadget Boy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gadget Boy

Titre original Gadget Boy and Heather
Genre Série d'animation
Pays d'origine Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Syndication
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 26
Durée 26 minutes
Diff. originale

Gadget Boy,
détective à travers le temps

Titre original Gadget Boy's Adventures in History
Autres titres
francophones
Gadget Boy 2
Genre Série d'animation
Pays d'origine Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine The History Channel
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 26
Durée 26 minutes
Diff. originale

Gadget Boy (Gadget Boy and Heather) est une série télévisée d'animation franco-américaine en 26 épisodes de 26 minutes, diffusée aux États-Unis entre le et le en syndication. En France, la série a été diffusée à partir du sur M6 dans l'émission M6 Kid.

La seconde saison, intitulée Gadget Boy, détective à travers le temps ou Gadget Boy 2 (Gadget Boy's Adventures in History) en 26 épisodes de 26 minutes, a été diffusée aux États-Unis entre le 10 janvier et le sur The History Channel et en France à partir de 1998 sur M6 dans l'émission M6 Kid. Lors des rediffusions, les épisodes des deux séries ont été diffusés en alternance.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Gadget Boy est un jeune garçon possédant différents implants bioniques qui lui permettent d'être un redoutable agent. Il fait équipe avec G9 un chien bionique et Estelle, une amie. Il s'oppose souvent à son ennemie héréditaire, Arachna, et son fidèle serviteur Boris, le vautour.

Dans la deuxième saison, Gadget Boy accomplit des missions à travers l'histoire en rencontrant des personnages célèbres.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisation : Pascal Morelli, Charley Sansonnetti
  • Scénarios (supervision) : Christophe Izard, Eleanor Burian-Mohr, Jack Hanrahan, Steve Pesce d'après une idée de Andy Heyward
  • Conception graphique : Pascal Morelli
  • Animation : Cullen Blaine, Fred Crippin (supervision) ; Hong Ying Universe, Saeron (studios)
  • Musique : Jean-Michel Guirao
  • Chanson du générique interprétée par Patrice Schreider et Claude Lombard (en VF)
  • Son : Gilbert Courtois ; Christophe Bourreau (bruitages) pour Bell X-1/Studio Ramses[1]
  • Production : Claude Ravier
  • Société de production : Gangster, DIC, France Animation, M6

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (1995)[modifier | modifier le code]

  1. Gadget Boy au pays des momies (Raiders of the Lost Mummies)
  2. Salade russe (From Russia with Gadget Boy)
  3. Mystère et bulle de gomme (Don't Burst my Bubble)
  4. Au pays des jouets (Gadget Boy in Toyland)
  5. Trop petit mon ennemi (Gadget Boy and the Wee Folk)
  6. Une toile est née (You Oughtta Be in Pictures)
  7. De l'or pour les zouaves (All that Gadgets is not Glitter)
  8. Dans la course (Gadget Boy and the Great Race)
  9. Vogue le navire (Gadget Boy and the Ship Fools)
  10. Foin de rhume (Gadget Boy and the Uncommon Cold)
  11. Copie conforme Double (Double Toil and Dabble)
  12. Escadrille Gadget Boy (Gadget Boy Squadron)
  13. Protection rapprochée (My Gadget Guard)
  14. Le Trésor de la Sierra (Gadget Treasure of the Sierra Gadget)
  15. Le Gang des papys (Gadget Boy and the Dumpling Gang)
  16. Le Jour où Gadget Boy s'arrêta (The Day the Gadget Boy Stood Still)
  17. Statues K.O. (Monumental Mayhem)
  18. Jurassic crac (Jurassic Spydra)
  19. Aventures miniatures (Gadget Boy's Tiniest Adventure)
  20. Bla, Bla, Gadget (Boy Power of Babble)
  21. Pirates des ondes (Pirate of the Airwaves)
  22. Dent pour dent (Jaws and Teeth)
  23. En quatrième vitesse (Eight Hands are Quicker than Gadget Boy)
  24. Votez Boris ! (Boris for President)
  25. Spacio-Gadget (All Webbeb up, Nowhere to Go)
  26. Vive la mariée ! (Vulture of the Bride)

Deuxième saison (1998)[modifier | modifier le code]

  1. Le vautour s'est posé sur la lune (The Vulture Has Landed)
  2. Gadget Boy au pied de la Grande Muraille (The Long and Winding Wall)
  3. Gadgetolympic (For Whom the Torch Rolls)
  4. Veni vidi... Vinci
  5. Le Trésor de Boris-Amon
  6. Combien pour ce dinosaure dans la vitrine
  7. Les Aventuriers du temps perdu
  8. Arctique en solde
  9. Curie, Pasteur, Einstein et les autres
  10. Phénicie aussi
  11. Charlot et le Kid bionique
  12. Boris bat de l'aile
  13. Gadget Boy au pays de la soie
  14. Gadget Boy et les robots
  15. Boris fakir
  16. Sauvons les rhinocéros
  17. Un chevalier nommé Gadget Boy
  18. Les Mines du roi Boris
  19. Gadget Boy en Amazonie
  20. Pas de fumée sans feu
  21. Frankengadget (Gadget-Stein)
  22. Retour vers le vautour (Back to the Vulture)
  23. Gadget Boy et l'Esprit de Noël (A Gadget Boy Christmas All Around the World)
  24. Gadget Boy au service de sa Majesté
  25. Rio Gadget
  26. Réactions en chaîne

Chaînes de diffusions[modifier | modifier le code]

Pays Chaines
Drapeau de la France France M6
Drapeau des États-Unis États-Unis Diffusion Information Communication, Toon Disney
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni BBC1, Cartoon Network
Drapeau de l'Argentine Argentine Cartoon Network
Drapeau de la Finlande Finlande MTV3
Drapeau de l'Inde Inde Disney Channel
Drapeau de l'Italie Italie Toon Disney
Drapeau de l'Irlande Irlande RTÉ One
Modèle:LA Nickelodeon
Drapeau de l'Indonésie Indonésie Spacetoon
Drapeau de l'Australie Australie ABC2
Drapeau de l'Iran Iran IRIB Pooya

Autour de la série[modifier | modifier le code]

  • Bien qu'aucune information officielle ne l'indique, beaucoup voit cette série comme une représentation de l'inspecteur Gadget enfant ayant déjà ses implants bioniques à cet âge, alors que dans la série d'animation originelle, il était dit qu'il se les était fait greffer à l'âge adulte, à la suite d'un accident causé en glissant sur une peau de banane. Cependant, la série d'animation originelle commettait déjà cette incohérence, en montrant Gadget avec ses implants bioniques lorsqu'il était bébé. Notons quand même que Gadget Boy n'a physiquement pas tant de chose à voir que ça avec le célèbre inspecteur (la couleur de ses cheveux et des yeux est totalement différente notamment) et que l'univers de la série est assez contemporain et donc plus moderne que la série de l'Inspecteur Gadget, ce qui rend du coup difficile de placer cette dernière chronologiquement après celle de Gadget Boy.
  • L'acolyte de Gadget Boy, G9 (un chien-robot) est en réalité une référence à la série de science-fiction britannique ''Doctor Who'', où le docteur était autrefois accompagné d'un chien-robot nommé K9 (Jeu de mot car phonétiquement, cela donne K-Nine ou Canine, du fait de son apparence canine).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]