Gabrielle Althen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gabrielle Althen
Description de cette image, également commentée ci-après
Marly le Roi, 2013
Naissance
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Gabrielle Althen, née en 1939, est une poétesse, romancière, nouvelliste et essayiste française. Elle vit entre Paris et le Vaucluse.

Après avoir été professeur de littérature comparée à l’Université de Paris X-Nanterre, sous le nom de Colette Astier, elle est actuellement membre du jury Louise Labé

Gabrielle Althen fut également scénariste du film Chronopolis réalisé par Piotr Kamler et présenté au festival de Cannes en 1982.

Auteur de nombreux ouvrages, elle a également traduit, en collaboration avec Jean-Yves Masson, les Poèmes à la nuit de Rilke en 1994.

Elle est la fondatrice depuis 2005 de l’association des Amis de Béatrice Douvre, aux côtés de Pierre Maubé, Olivier Kachler, Isabelle Raviolo et Jean-Yves Masson.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Poèmes[modifier | modifier le code]

  • Le Cœur solaire, Rougerie, 1976.
  • Midi tolère l’ovale de la sève, Rougerie, 1978.
  • Présomption de l’éclat, Rougerie, avec une eau-forte de Lorris Junec, 1981, Prix Louis-Guillaume.
  • Noria, Rougerie, 1983.
  • Le Sourire antérieur, Les Impénitents, 1984.
  • La Raison aimante, Sud, Eau-forte d’Edouard Pignon, 1985.
  • Hiérarchies, Rougerie, 1988.
  • Le Pèlerin sentinelle, Le Cherche midi, 1994.
  • Le Nu Vigile, dessins de Javier Vilato, La Barbacane, juin 1995.
  • Sans preuves, Dune, 2000.
  • Cœur fondateur, illustrations de Pierre Mézin, Voix d'encre, 2006.
  • La belle mendiante, suivi de Lettres à Gabrielle Althen de René Char, L'Oreille du Loup, 2009.
  • Vie saxifrage, Éditions Al Manar / Alain Gorius, 2012.
  • Soleil patient, collection "Les Cahiers d'Arfuyen", Éditions Arfuyen, Paris-Orbey, 2015 (ISBN 978-2-845-90218-3)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Le Solo et la cacophonie, Contes de métaphysique domestique, Voix d’encre, 2000.

Roman[modifier | modifier le code]

  • Hôtel du vide,  éd. Aden, 2002.

Essais[modifier | modifier le code]

  • Proximité du Sphinx, recueil d’essais, Intertextes, 1991.
  • Dostoïevski, le meurtre et l'espérance, Le Cerf, 2006.

Anthologies[modifier | modifier le code]

Publication en revues[modifier | modifier le code]

À consulter[modifier | modifier le code]

  • Numéro 34, consacré à Gabrielle Althen, de la revue Autre Sud, septembre 2006
  • Note de lecture sur La belle mendiante, suivi de Lettres à Gabrielle Althen de René Char, in La Revue de Belles-Lettres, 2010, 1-2[1].
  • Numéro 53, consacré à Gabrielle Althen, de la revue Nu(e), juin 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]