Gabriel Ruprich-Robert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gabriel Ruprich-Robert
Fonctions
Inspecteur des monuments historiques (d)
-
Architecte en chef des monuments historiques
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père
Autres informations
Distinction
Archives conservées par
Archives nationales (F/19/8045)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
signature de Gabriel Ruprich-Robert
signature

Gabriel Ruprich-Robert, né en 1859 et mort en 1953[1], est un architecte en chef des monuments historiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gabriel Ruprich-Robert, fils de Victor Ruprich-Robert, a étudié avec son père et à l'école nationale des Beaux Arts. Il a été architecte en chef des monuments historiques[2] des départements du Puy-de-Dôme, du Calvados, de l'Eure-et-Loir et de l'Eure.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Il a dirigé à trois reprises, entre 1901 et 1906, les fouilles archéologiques du temple de Mercure, au sommet du puy de Dôme[3]. En 1898 il contribue à la réfection de l'institut catholique de Paris [4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. site du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques
  2. Site de l 'Ecole des Chartes
  3. Auguste Audollent, « Notes concernant l’histoire d’Auvergne, M. Ruprich-Robert », Bulletin historique et scientifique de l’Auvergne, Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont-Ferrand, Clermont-Ferrand, Louis Bellet, 1915, p. 20-123.
  4. Livraisons d'histoire de l'architecture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]