Gabriel Moiselet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gabriel Moiselet
Naissance
Décès
(à 75 ans)
Paris
Nom de naissance
Gabriel-Marius-Adolphe Moiselet
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Maître
Distinction

Gabriel Moiselet[1], né le au Puy-en-Velay (Haute-Loire) et mort le à Paris, est un peintre et affichiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né au no 34 faubourg Saint-Jean au Puy-en-Velay, Gabriel Moiselet est le fils d'Hippolyte Moiselet et de son épouse Marie-Rosa Antonie Donnat, tous les deux fabricants de dentelles. Son grand-père Louis Moiselet fut architecte à la ville du Puy entre 1825 et 1854. Ses oncles furent architectes et peintres en décors. Son père accepte qu'il soit peintre mais à la condition d'enseigner afin de se garantir un revenu.

Gabriel Moiselet étudie à l'école municipale des beaux-arts de la ville du Puy dans l'atelier de l'architecte Achille Proy (1864-1944), entre 1900 et 1905 et remporte le prix Crozatier le 3 juillet 1905[2]. puis entre 1906 et 1914, intègre les ateliers de Jean-Paul Laurens, ainsi que ceux de Luc-Olivier Merson et de Raphaël Collin à l'École des beaux-arts de Paris. Il y récolte plusieurs prix

Il est également professeur de dessin dans les lycées, profession qu'il exercera jusqu'à sa retraite. Il expose pour la première fois au Salon des artistes français de 1912. Il décore de nombreuses églises et bâtiments publics comme le palais de l'Aéronautique à l'Exposition universelle de 1937, ce qui lui vaudra une médaille d'argent. Il expose au Salon d'hiver en 1946, 1947 et 1948. Il est alors domicilié au no 126 rue d'Alésia à Paris.

Gabriel Moiselet est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1936.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Œuvres non localisées[modifier | modifier le code]

  • Portrait de femme, 1925 [3].
  • Un matin d’été à Durianne,

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Concours Sturler (esquisse à deux degrés).
  • Prix Rougevin (figure dessinée d'après nature).
  • Prix Jauvin d'Attainville (paysage).

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né Gabriel-Marius-Adolphe Moiselet.
  2. Institué par legs, du nom de son auteur Charles Crozatier, il récompense sur concours le meilleur élève architecte, sculpteur ou peintre de l'école municipale du Puy-en-Velay, désirant poursuivre ses études à Paris. Le lauréat perçoit une allocation pendant trois années d'un montant annuel de 2170 francs à laquelle la ville ajoute une indemnité annuelle de 2830 francs
  3. Paru dans la revue Le Monde illustré du 9 mai 1925.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fonds d'archives relatif à Gabriel Moiselet, source BORA, Paris, Centre Georges Pompidou.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Biographie dans le catalogue de l'exposition Gabriel Moiselet, du 20 novembre au 6 décembre 2008, à la galerie Emeric Hahn à Paris.