Gabriel Medina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gabriel Medina
Image illustrative de l’article Gabriel Medina
Gabriel Medina en 2018.
Fiche d'identité
Date de naissance (25 ans)
Lieu de naissance Maresias, São Paulo
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilienne
Résidence Maresias, São Paulo
Taille 1,80 m (5 11)
Poids 74 kg (163 lb)
Surnom Gabby
Style Goofy
Sponsors Rip Curl, Oakley, Guaraná Antartica, Oi, Mitsubishi Motors, Samsung, Gorilla Surf, FCS
Site officiel www.gabrielmedinaoficial.com.br
Carrière
Début en WQS 2008
Début en WCT 2011 (à 17 ans)
Palmarès
CT QS Jun. Spé.
Victoires 8 5 - -
Finales 7 3 - -
Titres 2 - - -

Gabriel Medina Pinto Ferreira est un surfeur professionnel brésilien né le à Maresias, dans la municipalité de São Sebastião au Brésil. Il devient champion du monde de surf en 2014. Et en 2018, il arrive en première place de la World Surf League.

En 2015, Time Magazine le classe parmi les 100 personnalités les plus influentes du monde[1].

Et plus récemment, en décembre 2018 il redevient champion du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Carrière junior[modifier | modifier le code]

En 2009 lors du Quiksilver King of the Groms (épreuve junior) à Hossegor, Gabriel Medina qui est alors peu connu au niveau international fait très forte impression en enchaînant les aérials, et autres blow-turns pour remporter cette épreuve avec un score parfait de 20/20 en finale, son score le plus bas de toute la compétition étant 17,76.

Arrivée sur le circuit Qualifying Series[modifier | modifier le code]

En 2011, le jeune surfeur brésilien remporte trois victoires sur le circuit WQS.

Arrivée sur le circuit Championship Tour[modifier | modifier le code]

Grâce notamment à ses trois victoires, Gabriel accède au World Tour à la mi-saison 2011. Il remporte dès cette première année deux épreuves : tout d'abord le Quiksilver Pro France à Hossegor début octobre[2],[3], sa seconde épreuve dans le World Tour, puis le Rip Curl Pro Search à Oceanside début novembre[4], sa quatrième épreuve dans le World Tour. À noter qu'à ces deux occasions, il élimina Kelly Slater, multiple-champion du monde récemment titré pour la 11e fois, en quarts-de-finale.

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Championship Tour 12e 7e 14e 1er 3e 3e 2e 1er
Qualifying Series 4e 2e 7e 115e 33e 120e 201e 65e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gabriel Medina dans la liste du Time 100
  2. David Michel, « L'exploit de Medina », sur www.lequipe.fr, (consulté le 26 octobre 2011)
  3. Benjamin Ferret, « Samba pour Medina », sur www.sudouest.fr, (consulté le 26 octobre 2011)
  4. David Michel, « Medina, le nouveau roi », sur www.lequipe.fr, (consulté le 8 novembre 2011)
  5. (en) Résultats du Billabong Pro Tahiti 2015 sur le site de la WSL
  6. (en) Résultats du Hurley Pro at Trestles 2015 sur le site de la WSL
  7. (en) Résultats du Quiksilver Pro France 2015 sur le site de la WSL
  8. (en) « Results - 2017 MEO Rip Curl Pro Portugal », sur World Surf League (consulté le 20 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :