Gabriel Maureta Aracil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Tasss se retirant au couvent de Sant'Onofrio, 1864, Madrid, musée du Parado.

Gabriel Maureta Aracil né le à Barcelone et mort le à Madrid, est un peintre espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Monté très jeune à Madrid, Aracil y a reçu une solide formation auprès d’Antonio María Esquivel et de Federico de Madrazo. En 1853, il s’installe à Paris, où il termine sa formation avec Michel Dumas et Adrien Dauzats. En 1854, il effectua un premier voyage à Rome. À son retour à Madrid, il se consacre de préférence à la peinture d’histoire. Exposant à l’Exposition nationale des Beaux-Arts à Madrid[1] de 1858, 1864 et 1881, il reçut plusieurs médailles d’honneur, ainsi qu’à celle de Barcelone en 1866. Certains de ses tableaux ont été acquis par le gouvernement pour le Musée national. Il a également participé à l’Exposition universelle de 1867 à Paris[2]. En 1876, il a reçu la médaille de l’Exposition du centenaire.

Installé à à Rome, au début des années 1880, il y a connu une intense activité artistique[3].

Sources[modifier | modifier le code]

  1. (en) Extrait de la notice de Gabriel Maureta Aracil dans le dictionnaire Bénézit sur le site Oxford Index. 2006, (ISBN 9780199773787)
  2. Musée d'Orsay
  3. (es)Museo del Prado, Maureta y Aracil Gabriel
  • (es) Alfonso E. Pérez Sánchez (dir.), Herbert González Zymla et con la collaboracion de Leticia M. de Frutos Sastre, Catálogo de pinturas de la Real Academia de la Historia, Madrid, Real Academia de la Historia, , 333 p., 30 cm (ISBN 978-8-49598-326-8, lire en ligne), p. 286.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :