Gabriel Brotier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gabriel Brottier
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Gabriel Brottier (ou avec la graphie Brotier[1]), érudit français, né à Tannay (Nièvre), le , mort à Paris, le . Son neveu est l'abbé Charles Brottier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibliothécaire du collège Louis-le-Grand[2], il était membre de la Compagnie de Jésus.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On a de lui, outre des ouvrages de théologie et d'érudition :

  • une édition estimée de Tacite, Paris, 1771, 4 volumes in-4 et 1776, 7 volumes in-12
  • une édition de Pline l'Ancien, 1779, 6 volumes in-12.
  • une édition de Horti de René Rapin, 1780, avec une histoire des jardins
  • Traité des monnaies romaines, grecques et hébraïques (1760)

Notes et sources[modifier | modifier le code]

  1. Comme dans le catalogue général de la BnF.
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.387

Liens externes[modifier | modifier le code]