Gabriel Avédikian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Père Gabriel Avédikian (né en 1751 à Constantinople et mort en 1827 à Venise) est un mékhitariste arménien de Venise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de l'Académie catholique de Rome, homme de vaste érudition, Gabriel Avédikian est connu pour ses ouvrages de grammaire où il fait revivre l'élégance et la pureté des auteurs classiques arméniens du Ve siècle[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Grammaire italienne-arménienne-turque, 1792.
  • Annotations des prières et des quatre homélies de saint Grégoire Noregatzy, 1801 et 1827.
  • Commentaire sur les Épitres de saint Paul, 3 vol., 1806.
  • Explication des hymnes de l'office arménien, 1814.
  • Grammaire arménienne, 1815.
  • Examen critico-apologétique des manuscrits et livres ecclésiastiques arméniens, 1824.
  • Traité sur Clément Galano.
  • Réfutation des erreurs de quelques arméniens fanatiques.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Liturgie arménienne, 1827.
  • Dictionnaire arménien, 1836.
  • La Cité de Dieu de saint Augustin, 2 vol., 1841.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul-Emile Levaillant de Florival, Mékhitaristes de Saint-Lazare..., 1841, p. 111
  • Notice géographique sur l'Arménie, 1841, p. 54
  • Isaac Kéchichian, Le livre de prières de Grégoire de Narek, Éditions du Cerf, 1961, p. 36, 50

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t. 1, Ch. Delagrave, 1876, p. 186

Liens externes[modifier | modifier le code]