Gabriel (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gabriel.

Gabriel
Image illustrative de l’article Gabriel (roman)
Illustration de Maurice Sand pour une réédition illustrée de Gabriel en 1854.

Auteur George Sand
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman dialogué
Lieu de parution Paris
Date de parution 1839

Gabriel est un roman dialogué écrit par l'écrivaine française George Sand et publié en 1839. Son personnage principal est une jeune femme noble de l'Italie de la Renaissance qui a été élevée comme un homme pour des questions d'héritage.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'intrigue se déroule en Italie, au château de Bramante, pendant la Renaissance. Gabriel de Bramante est un jeune homme de bonne famille élevé par son précepteur et par un vieux serviteur nommé Marc. Il jouit de tous les privilèges de sa condition : éducation, entrainement à l'usage des armes, chasse... Un jour, son grand-père, Jules de Bramante, revient en grand secret au château et lui fait une révélation qui le stupéfie : il est une femme. Le secret de son sexe biologique a été gardé à sa naissance et il a été élevé comme un homme, car le titre de Prince de Bramante ne peut revenir qu'à un homme. Or, Jules déteste son fils cadet, Octave, mais ce dernier a mis au monde un garçon, Astolphe, qui hériterait du titre le cas échéant. Dès lors, Gabriel va être confronté à l'hypocrisie de la société et entre en révolte contre la différence abyssale entre les droits accordés aux hommes et l'oppression réservée aux femmes.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Le prince Jules de Bramante.
  • Gabriel de Bramante, son petit-fils.
  • Le Comte Astolphe de Bramante.
  • Antonio (ami d'Astolphe)
  • Menrique.
  • Sttimia, mère d'Astolphe.
  • La Faustina, première maîtresse d'Astolphe.
  • Perinne, revendeuse à la toilette.
  • Le précepteur de Gabriel.
  • Marc, vieux serviteur de la maison Bramante.
  • Frère Côme, cordelier et confesseur de Settimia.
  • Barbe, vieille demoiselle de compagnie de Settimia.
  • Giglio.
  • Un maître de taverne.
  • Bandits, étudiants, sbires, jeunes gens et courtisanes.

Histoire éditoriale[modifier | modifier le code]

Une réédition illustrée du roman paraît dans les Œuvres illustrées de George Sand à Paris chez Hetzel qui paraissent entre 1852 et 1856, avec des gravures de Delaville d'après des illustrations de Maurice Sand. Gabriel figure à la toute fin du volume VII, paru en 1854[1].

Analyse[modifier | modifier le code]

Genre du texte[modifier | modifier le code]

Le texte est d'un genre ambigu : en effet, s'il est paru sous l'intitulé de roman dialogué, sa présentation est semblable à celle d'une pièce de théâtre romantique (comme le Théâtre dans un fauteuil d'Alfred de Musset), c'est-à-dire une pièce de théâtre mais que le détail des didascalies rendent irreprésentables. Il est d'ailleurs à noter qu'une représentation de Gabriel a été mise en scène par Marion Mirbeau en 2001[2].

L'identité de Gabriel/Gabrielle[modifier | modifier le code]

D'un point de vue du texte, les deux prénoms coexistent : Gabriel dans l'acte I et II, Gabrielle dans l'acte III et IV lorsque le personnage vit en femme chez son cousin Astolphe. Dans le dernier acte, le prénom masculin réapparaît en introduction de répliques mais le féminin continue d'être employé (on peut même trouver des scènes où certains personnages parlent de Gabriel au masculin et d'autres au féminin). Le terme transgenre étant très récent, désigner le personnage principal sous cette appellation pose problème bien qu'un certain nombre de ses caractéristiques et problèmes soient rapprochables des transidentités[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice des Œuvres illustrées de George Sand (Paris, Hetzel, 1852-1856) sur le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France. Notice consultée le 31 juillet 2017.
  2. Présentation sur le site web des amis de George Sand :http://www.amisdegeorgesand.info/gabipiec.html

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • George Sand, Gabriel, Paris, Gallimard, coll. « Folio classique », 2019.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :