Gabriel-Christophe Guérin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guérin.
 Ne doit pas être confondu avec Gabriel Guérin.
Gabriel-Christophe Guérin
Self-Portrait mg 0117.jpg

Autoportrait (Musée des beaux-arts de Strasbourg)

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
Nationalité
Activité
Élève

Gabriel-Christophe Guérin, né à Kehl le et décédé accidentellement à Hornbach (Bavière rhénane) le , est un peintre français d'histoire et de portraits, issu d'une grande famille d'artistes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gabriel-Christophe est le petit-fils de Jean Guérin et le fils de Christophe Guérin, tous deux graveurs, et le neveu du miniaturiste Jean Urbain Guérin. Il est le frère de Jean-Baptiste Guérin, né en 1798, également peintre.

Il fut l'élève de Jean-Baptiste Regnault et le maître d'Hippolyte Pradelles.

Monument sculpté par André Friederich

Il est inhumé au cimetière Sainte-Hélène de Strasbourg auprès de son grand-père (Jean), de son père (Christophe) et de sa fille (Valérie)[1]. Leur monument funéraire en grès rose, financé par souscription, est l'œuvre d'André Friederich.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Une rue du quartier de l'Esplanade à Strasbourg porte son nom.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cimetière Sainte-Hélène, Guide des cimetières no 4 de la Ville de Strasbourg, 2009, p. 60

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]