Gaëtan Bille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bille.
Gaëtan Bille
Leuven - Grote Prijs Jef Scherens, 23 augustus 2015 (B024).JPG

Gaëtan Bille lors du Grand Prix Jef Scherens 2015 à Louvain.

Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (30 ans)
SoestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
08.2008-12.2008Groupe Gobert.com (stagiaire)
2009Verandas Willems
2010RC Pesant Club Liégeois
2018-Sovac-Natura4Ever
Équipes professionnelles

Gaëtan Bille (né le à Soest en Allemagne) est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe Sovac-Natura4Ever.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gaëtan Bille a d'abord été un coureur de VTT. Il a notamment remporté le titre de champion de Wallonie chez les cadets en 2004.

En 2006, il rejoint les rangs du VC Ardennes pour se consacrer exclusivement au cyclisme sur route. Il remporte cinq victoires dont le Trofeo Emilio Paganessi (1.1 juniors) en Italie, se distingue sur les courses internationales et est sélectionné en équipe de Belgique junior[1],[2].

Toujours au VC Ardennes en 2007, il passe en catégorie espoirs (moins de 23 ans)[3].

En 2009, Gaëtan Bille est engagé par l'équipe continentale Verandas Willems. Il y effectue une saison « en demi-teinte »[4]. N'y étant pas renouvelé[5], il court au RC Pesant Club Liégeois en 2010. Il y bénéficie d'un « contrat Rosetta » (convention de premier emploi)[4]. Avec l'équipe de Belgique espoirs, il fait un Tour de l'Avenir remarqué pour son travail au service de Yannick Eijssen, porteur du maillot jaune pendant trois jours[6].

En 2011, il devient professionnel au sein de l'équipe continentale Wallonie Bruxelles-Crédit agricole[7]. Il gagne cette année-là Zellik-Galmaarden ainsi que des étapes du Rhône-Alpes Isère Tour et de la Ronde de l'Oise.

En 2012, il est recruté par l'équipe Lotto-Belisol, dotée du statut de ProTeam. En avril, il remporte le Grand Prix Pino Cerami. Il y devance Romain Feillu et Jonas Van Genechten, passé comme lui de Wallonie Bruxelles-Crédit agricole à Lotto-Belisol[8]. Il participe au Tour d'Italie, son premier grand tour. L'année suivante, il commence sa saison à la Tropicale Amissa Bongo, au Gabon[9], dont il prend la troisième place.

À l'issue de la saison 2013, Gaetan Bille n'est pas conservé par l'équipe Lotto-Belisol. Il s'engage pour l'année 2014 avec l'équipe continentale Verandas Willems. Après avoir été équipier pendant deux ans chez Lotto-Belisol, il espère avoir « davantage de responsabilité » dans cette nouvelle équipe[10],[11]. L'année 2014 lui permet de renouer avec la victoire puisqu'il remporte notamment le classement général de la Flèche du Sud et l'épreuve belge Romsée-Stavelot-Romsée.

Au premier semestre 2015, il termine deuxième de la Flèche ardennaise, avant de gagner la première étape de la Flèche du Sud ainsi que l'épreuve belge Romsée-Stavelot-Romsée pour la seconde fois consécutive. Durant l'été, il s'adjuge le prologue du Tour du Portugal et le classement général du Tour du Frioul-Vénétie julienne.

En fin de saison il signe un contrat avec l'équipe continentale professionnelle Wanty-Groupe Gobert[12]. L'année 2016 est marquée par la mort en course d'Antoine Demoitié, coéquipier et ami de Gaëtan Bille, qui « le [considérait] comme un membre de [sa] famille »[13]. Blessé plusieurs fois par des chutes (au Tour de Valence[14], au Tour de Wallonie[15]), Gaëtan Bille obtient des résultats moins bons qu'au cours de la saison précédente[16]. Il est notamment troisième d'une étape du Tour de Catalogne, cinquième du Circuit de la Sarthe, neuvième du Grand Prix d'ouverture La Marseillaise, du Tour de Luxembourg, du Grand Prix du canton d'Argovie.

Il s'engage pour l'année 2017 avec la nouvelle équipe continentale professionnelle Verandas Willems-Crelan, dirigée par Nick Nuyens et issue de la fusion de son ancienne équipe Verandas Willems avec Crelan qui sponsorisé l'équipe Crelan-Vastgoedservice en 2016[17].

En 2018, il rejoint l'équipe continentale Sovac-Natura4Ever, au sein de laquelle il ne bénéficie pas d'un contrat professionnel[18].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour nc[20] nc[21]
UCI Europe Tour 831e[22] 147e[23] 54e[24] 7e[25] 232e[26] 1462e[27]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le junior : Gaëtan Bille », sur dhnet.be, (consulté le 25 octobre 2013)
  2. « Le junior de la semaine : Gaëtan Bille », sur dhnet.be, (consulté le 25 octobre 2013)
  3. « Gaëtan Bille ambitieux pour 2008 », sur dhnet.be, (consulté le 25 octobre 2013)
  4. a et b « Gaëtan Bille veut se relancer », sur dhnet.be, (consulté le 25 octobre 2013)
  5. « Bille rejoint le Pesant », sur dhnet.be, (consulté le 25 octobre 2013)
  6. « Gaëtan Bille a marqué des points », sur dhnet.be, (consulté le 25 octobre 2013)
  7. Colette Jaspers, « Des contrats "rosetta" pour de jeunes cyclistes francophones », sur rtbf.be, (consulté le 26 octobre 2013)
  8. « Néo-pros : Le point avec Gaëtan Bille », sur directvelo.com, (consulté le 25 octobre 2013)
  9. « Gaëtan Bille veut confirmer », sur dhnet.be, (consulté le 25 octobre 2013)
  10. « Gaëtan Bille, de lieutenant à colonel », sur lavenir.be, (consulté le 25 octobre 2013)
  11. « Gaëtan Bille et cinq contrats pros », sur dhnet.be, (consulté le 25 octobre 2013)
  12. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 19 septembre 2015)
  13. « Gaëtan Bille, l'un des grands amis d'Antoine Demoitié: "J'aimerais tellement que ce ne soit qu'un mauvais rêve" », sur sudinfo.be, (consulté le 30 décembre 2016)
  14. « Cyclisme: quinze points de suture pour Gaëtan Bille », sur lanouvellegazette.be, (consulté le 30 décembre 2016)
  15. « Gaëtan Bille chute lourdement au Tour de Wallonie », sur lavenir.be, (consulté le 30 décembre 2016)
  16. « Fin de parcours pour Dron, Bille de retour chez Verandas Willems ? », sur lavenir.be, (consulté le 30 décembre 2016)
  17. « Gaëtan Bille connait sa future équipe », sur lavenir.be, (consulté le 30 décembre 2016)
  18. « Gaëtan Bille, l’homme des prologues », sur dhnet.be, (consulté le 19 mars 2018)
  19. « G. Bille après sa 4ème place aux championnats de Belgique (L. Bruwier) - Cyclisme - 28/06/2015 » (consulté le 4 avril 2018)
  20. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  24. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  25. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  26. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  27. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :