GV (agent innervant)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir GV.

GV
Image illustrative de l’article GV (agent innervant)
Structure du GV
Identification
Nom UICPA 2-[diméthylamino(fluoro)phosphoryl]oxy-N,N-diméthyléthanamine
No CAS 141102-74-1
PubChem 132333
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C6H16FN2O2P
Masse molaire[1] 198,1756 ± 0,0069 g/mol
C 36,36 %, H 8,14 %, F 9,59 %, N 14,14 %, O 16,15 %, P 15,63 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le GV est un agent innervant organophosphoré de la série G développé en URSS et semblable au soman. C'est un anticholinestérase, autrement dit un inhibiteur de l'acétylcholinestérase, semblable en cela aux autres agents innervants de la série. Il agit sous forme de vapeur hautement toxique pénétrant dans l'organisme sur toute la surface de la peau. On peut traiter l'empoisonnement au GV à l'aide d'atropine, de bénactyzine et de HI-6[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) J. Fusek et J. Bajgar, « Treatment of intoxication with GV compound in laboratory rats », Sbornik Vedeckych Praci Lekarske Fakulty Karlovy University v Hradci Kralove, vol. 37, no 2,‎ , p. 57-62 (PMID 7784799)
  3. (en) J. Kassa et J. Bajgar, « Therapeutic efficacy of obidoxime or HI-6 with atropine against intoxication with some nerve agents in mice », Acta Medica (Hradec Kralove), vol. 39, no 1,‎ , p. 27-30 (PMID 9106387)