GNOME Display Manager

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un logiciel libre
Cet article est une ébauche concernant un logiciel libre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

GNOME Display Manager
Logo

GDM sous Fedora
GDM sous Fedora

Développeur Développeur du projet GNOME
Dernière version 3.16.2 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Environnement UNIX (GNU/Linux, Solaris, BSD, etc)
Type X display manager
Licence Licence publique générale GNUVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web wiki.gnome.org/Projects/GDMVoir et modifier les données sur Wikidata

GNOME Display Manager (abrégé en GDM) est un X display manager. C'est une alternative proposée par GNOME au X Window Display Manager du X Window System. Le X Window System par défaut utilise le gestionnaire d'affichage XDM. Cependant, résoudre des problèmes de configuration de XDM demande habituellement l'utilisation d'un interpréteur de commandes. GDM permet aussi de personnaliser ou d'analyser les paramètres sans avoir à travailler en ligne de commande. Il est également possible d'afficher toutes les différentes sessions présentes sur l'ordinateur pour ainsi permettre aux utilisateurs de choisir directement la leur. GDM peut également être personnalisé avec des thèmes.

C'est un logiciel libre distribué selon les termes de la licence GNU GPL.

GDM sous Ubuntu Studio.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « GNOME 3.16.2 released » (consulté le 29 décembre 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]