GIC Private Limited

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

GIC Private Limited
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Goh Keng Swee (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social SingapourVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.gic.com.sgVoir et modifier les données sur Wikidata

GIC Private Limited (anciennement Government of Singapore Investment Corporation) est un fonds souverain singapourien créé en 1981 pour gérer les réserves de change de l'État. Il est le principal fonds souverain du pays avec le fonds Temasek Holdings.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Government of Singapore Investment Corporation a été créé le 22 mai 1981 par le gouvernement de Singapour. À l'origine seulement doté de quelques milliards de dollars liés aux excédents commerciaux, il gère aujourd'hui plus de 300 milliards $ et est un des fonds souverains les plus importants au monde.

Ressources[modifier | modifier le code]

Le GIC est principalement approvisionné par les excédents budgétaires de Singapour, liés notamment au commerce extérieur. Les capitaux qu'il reçoit appartiennent au pouvoir exécutif singapourien, et le fonds les investit, via généralement ses filiales, dans divers produits à travers le monde.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Sa mission première est la préservation et l'augmentation des réserves qu'il gère, afin de subvenir aux besoins de l'île en cas de fluctuations des devises ou d'augmentation du coût des importations[1].

Répartition des investissements[modifier | modifier le code]

  • Amérique : 40 % (dont 34 % aux États-Unis)
  • Europe : 35 % (dont 8 % au Royaume-Uni)
  • Asie : 23 % (dont 11 % au Japon)
  • Australie : 2 %

Investissements notables[modifier | modifier le code]

Le GIC investit notamment dans des biens immobiliers (centres d'affaires, hôtels internationaux,..)[2], tels que :

Le , Singapore GIC est entré, avec le fonds souverain chinois China Investment Corporation et le fonds émirien ADIA, au capital du fonds d'investissement brésilien BTG Pactual[3].

Le , le GIC entre dans le capital de la société gazière Terega, cédée par Total à un consortium d’entreprises qui comprend également l'opérateur de transport et de stockage de gaz italien Snam et EDF[4],[5].

Le , GIC Pte achète 51 % du Sheraton Grande Tokyo Bay Hotel de Tokyo Disney Resort pour 464 millions de dollars, l'un des plus importants investissements au Japon de la fin des années 2010[6]. En 2014, GIC avait acheté une tour de bureau de Tokyo pour 1,5 milliard de dollars[6].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Singapour - Government of Singapore Investment Corporation (GIC) - Les Fonds Souverains », sur Les Fonds Souverains (consulté le 1er octobre 2020).
  2. a et b swfinstitute.org
  3. (en) BTG Pactual gets $1.8bn capital investment
  4. geoscopie.fr (Enerzine.com).
  5. Total finalise la cession de TIGF à un consortium réunissant Snam, GIC et EDF (site bmftv.com, citant Dow Jones Newswires, 30 juillet 2013, consulté le 18 novembre 2013).
  6. a et b (en) Junko Fujita, Clarence Fernandez, « Singapore sovereign fund GIC takes majority stake in hotel near Tokyo Disney Resort », sur Reuters, (consulté le 5 mars 2018)