GEGL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la bibliothèque de traitement d'images de GIMP. Pour le logo Genetically Engineered Goat, Large, voir GNOME.
GEGL
Image illustrative de l'article GEGL
Logo

Première version 2000
Dernière version 0.2.0 (le 2 avril 2012,
il y a 2 années
)
État du projet version bêta
Écrit en C
Environnement multiplate-forme
Type bibliothèque logicielle traitement d'images
Licence Licence publique générale limitée GNU
Site web « www.gegl.org »

GEGL (GEneric Graphical Library, bibliothèque graphique générique en anglais) est une bibliothèque logicielle libre en cours de développement pour les applications de traitement d'image. Elle est développée principalement pour apporter un support couleur haute résolution (par exemple, le support d'image avec plus de 8 bits par canal) à GIMP, mais peut aussi être utilisée par d'autres applications.

GEGL utilise des arbres d'opérations (appelée opérateurs) sur les images, liées entre elles, gérés par un modèle à la demande où les opérations sont réalisées uniquement quand cela est requis. Ceci autorise des fonctionnalités comme des prévisualisations très rapides pendant l'édition, et de réaliser les mêmes opérations avec la pleine résolution sur l'image finale en arrière-plan. Les opérateurs peuvent être simples, comme « ajouter » (qui prend deux arguments) ou « multiplier par alpha » (qui prend un argument), ou bien plus complexe, comme une conversion d'espace de couleur.

GEGL procure aussi un moyen générique de gérer l'espace colorimétrique. L'idée est de séparer les opérations fondamentales du programme. GEGL procure un traitement puissant et optimisé (utilisant éventuellement le support SIMD) de données de couleurs arbitraires. Ceci autorise une application à supporter un vaste choix d'espace de couleurs (depuis le RVB 8 bits jusqu'au CMJN en virgule flottante) et ce avec un minimum de code supplémentaire.

GEGL était à l'origine développée pour GIMP 2.0. Gnome Scan fut le premier logiciel à se baser sur GEGL le . Depuis le , GIMP 2.5 utilise partiellement GEGL (le portage complet de GIMP vers GEGL est prévu pour la version 2.10 du premier[1], qui pourrait ainsi notamment offrir l’accélération matérielle via OpenCL, permettant l'exploitation des GPU ainsi que des CPU multi-cœurs pour le traitement du rendu[2]).

Elle est distribuée selon les termes de la licence GNU LGPL.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. GIMP 2.10’s core will be 100% ported to GEGL
  2. On GPU-side rendering and further development plans (14 août 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]