GECT Ung-Tisza-Túr-Sajó

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

GECT Ung-Tisza-Túr-Sajó
Administration
Pays Drapeau de la Hongrie Hongrie
Comitat de Borsod-Abaúj-Zemplén,
Comitat de Szabolcs-Szatmár-Bereg ,
Comitat de Hajdú-Bihar
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Comté de Košice ,
Comté de Prešov
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Județ d'Arad ,
Județ de Satu Mare
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Forme actuelle Groupement européen de coopération territoriale
Siège Kossuth utca 14
Kántorjánosi
HU 43353
Date de création
Président Tibor Marosvölgyi
Statistiques
Population hab.
Superficie km2

Le GECT Ung-Tisza-Túr-Sajó, ou GECT UTTS, est un groupement européen de coopération territoriale à responsabilité limitée mis en place en .

Historique[modifier | modifier le code]

L'eurorégion des Carpates, créée en 1993, recouvrait le territoire actuel du GECT[1]. Cependant elle ne peut être considérée comme son ancêtre direct[1]. Plusieurs projets transfrontaliers ont été mis en œuvre dans le cadre d'Interreg afin de renforcer la coopération[1]. C'est dès début 2007, avant que les réglementations nationales relatives au GECT ne soient adoptées, que les acteurs locaux ont cherché à profiter de cette coopération approfondie pour créer un GECT dans la région[1]. Cette initiative a échoué, cependant, la plupart de ces participants ont pris part à la participation du GECT UTTS[1].

Les projets de convention et de statuts datent du [2].

Composition[modifier | modifier le code]

Le GECT est le premier à avoir été constitué avec un État tiers à l'Union[2].

Ces membres sont : les régions de Košice et Prešov en Slovaquie ; les comitats de Borsod-Abaúj-Zemplén, Szabolcs-Szatmár-Bereg et Hajdú-Bihar en Hongrie ; les județe de Satu Mare et Arad en Roumanie ; et les territoires subcarpatiques en Ukraine[2].

Missions[modifier | modifier le code]

Les missions principales du GECT sont le développement et l'exécution de projets de coopération territoriale (notamment à l'aide du FEDER ; la promotion, la création et le conseil des PME ; la promotion du GECT ; et la protection de l'environnement[3].

Organes et fonctionnement[modifier | modifier le code]

Assemblée générale[modifier | modifier le code]

L'Assemblée générale est l'organe de contrôle et l'instance décisionnelle suprême du GECT[3]. Ses principales fonctions sont l'approbation du budget annuel et l'élection du Comité de surveillance, du Bureau, du Secrétariat et de la Direction[3].

Comité de surveillance[modifier | modifier le code]

Le Comité de surveillance a pour fonction de contrôler la direction dont il rend compte à l'Assemblée générale[3].

Bureau[modifier | modifier le code]

Secrétariat[modifier | modifier le code]

Direction[modifier | modifier le code]

La Direction s'occupe de la gestion du groupement. Elle se compose du directeur, chargé de représenter le groupement, et de trois vice-directeurs[3].

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e METIS GmbH 2009, p. 93
  2. a b et c METIS GmbH 2009, p. 90
  3. a b c d et e METIS GmbH 2009, p. 91

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Le GECT sur le site du Comité des régions