GECI International

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GECI International


Fondateurs Serge Bitboul
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction

Serge Bitboul

Imad Lahoud
Activité aéronautique, spatial, naval, transports, énergie, génie civil
Produits Skylander SK-105
Filiales GECI Engineering
GECI Aviation
Site web http://www.geci.net/ www.geci.net

GECI est une entreprise française dans le domaine des transports.

GECI International[modifier | modifier le code]

(Groupe d'études et conseils en ingénierie) est une société française créée en 1980. Elle est cotée à Euronext (Paris - FR0000079634 - GECP)(valeur suspendue depuis le 6 juin 2012).

Alors qu'à l'origine, GECI était une société d'études dans les domaines de l’aéronautique, des transports et des infrastructures, elle s'était lancée en 2001 dans la conception d'un avion bi-turbopropulseurs polyvalent : le Skylander SK-105 qui n'a jamais abouti.

GECI International employait jusqu'en mars 2014 environ 900 personnes à travers le monde dont 700 sont des ingénieurs hautement spécialisés dans l'aérospatial, le naval, l’offshore, les transports terrestres, l'énergie nucléaire et le génie civil.

GECI International a été qualifiée d'entreprise innovante par Oséo ANVAR.

GECI Aviation[modifier | modifier le code]

GECI Aviation était une filiale à près de 95 % de GECI International, elle regroupait l’ensemble des activités de développement, de construction et de commercialisation d’avions du Groupe. Elle était cotée sur Alternext.

L’offre de GECI Aviation portait sur deux appareils bi-turbopropulseurs :

– le F406 datant de 1983, est un produit de l'ancienne société Reims Aviation, devenue en 2010 filiale de GECI. C'est un avion adapté aux missions de surveillance ;
– le Skylander SK-105 était un projet GECI, lancé en 2001 et dont la fabrication du premier prototype avait été annoncée en avril 2010. Le prototype n'ayant en fait jamais été construit, le projet n'a pu aboutir et la société a été dissoute.

Les sociétés Reims Aviation Industries et Sky Aircraft étaient filiale et sous-filiale à 100 % de GECI Aviation.

Durant le salon du Bourget 2011, l'entreprise avait annoncé une quarantaine d'intentions d'achat pour son avion[1].

Faute de financement pour la poursuite du projet Skylander, Geci Aviation SkyAircraft a été placé en redressement judiciaire le 4 octobre 2012 avec une période d'observation de six mois[2] et la société dissoute en avril 2013.

GECI Ingénierie[modifier | modifier le code]

Activités cédée à Alten en mars 2014

Activités marquantes de la société

– pour Airbus (mâts moteurs A350, entrées d’air A350, câblages électriques A400M) ;
– référencements auprès des donneurs d’ordre (Thales, EADS E2S, Dassault Aviation…).

Participation à des projets importants en :

  • Aéronautique
    • N250
    • Rooivalk
    • A350 XWB

Référence[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]