GAZ-M1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
GAZ-M1 encore en usage en 1990 à Novosibirsk.

La GAZ-M1 est un berline produite par le constructeur soviétique GAZ entre 1936 et 1943 dans son usine de Gorki (aujourd'hui appelée Nijni Novgorod).

La production systématique s'arrête en 1941, mais l'usine est encore capable d'assembler des voitures à partir du stock existant de pièces détachées jusqu'en 1943. En tout, 62 888 GAZ-M1 ont été produites.

Le gros de la production de ces voitures coïncide avec la Grande Guerre patriotique, ainsi que l'appellent les Soviétiques, et beaucoup de ces véhicules appelés Emkas servent de véhicules d'état-major. Des versions spéciales comme la GAZ-M-FAI ou la BA-20 sont blindées et équipées d'armement.

Cette voiture est devenue mythique en Russie au fil des ans, étant relativement populaire et apparaissant dans des films ou des images qui caractérisent la période 1930-1940 de l'histoire de l'Union Soviétique[1].

Prémices[modifier | modifier le code]

Un GAZ-M1 dans un musée.

La première voiture soviétique pour passagers a été la GAZ-A, produite entre 1932 et 1935 et conçue à partir de la Ford A sur la base d'un accord de partage de licence et technologie avec la Compagnie Ford qui lui fournit aussi des pièces détachées. Il faudra attendre longtemps avant que les véhicules pour passagers soient vendus à des particuliers. À l'époque ils n'ont qu'un usage officiel ou militaire. Au moment où la GAZ-A commence à être produite en URSS, la Ford A est déjà obsolète sur les marchés occidentaux, tandis que les politiciens et l'Armée rouge cherchent à ne pas dépendre des importations de composants et de pièces détachées. La version de la Ford A transformée par l'Union soviétique est une voiture à toit ouvrant qui n'est pas adaptée aux dures conditions climatiques de la plus grande partie du pays et les véhicules ne sont ni fiables ni robustes pour les conditions rudes de la Russie.

Il y a diverses tentatives pour modifier la GAZ-A à partir de composants produits localement. Mais le châssis en bois sur lequel les panneaux de carrosserie sont fixés demande beaucoup de travail et sont sujets à des déformations. Dans les voitures américaines, la conception du châssis a changé radicalement dans les années 1920, utilisant les innovations technologiques d'Ambi Budd pour la production de voitures entièrement en acier. La nouvelle méthode a recours à des techniques plus sophistiqués d'emboutissage que celles qui ont été utilisées jusque-là. Et ces nouvelles techniques ont été généralisées à la plupart des constructeurs automobiles de l'ouest dans les années 1930. Le partenaire de GAZ, à savoir Ford, a adopté une politique prudente en matière d'innovation, mais dans les années 1930, il se met, lui aussi, aux voitures tout en acier.

L'Union soviétique n'a de cesse d'adopter les nouvelles technologies dans son usine GAZ de Gorki en exploitant les dix années de partage de technologie, suite à l'accord de 1932, signé avec Ford, qui en ces années reste plus ou moins inchangé.

Développements[modifier | modifier le code]

Le timbre de 15 roubles de 2012 en son honneur montre la rémanence du mythe de la M1 en Russie

La conception commence en 1934 afin de remplacer la GAZ-A, là encore sur la base d'un (nouveau) modèle Ford. Le modèle concerné est la Ford modèle B qui est disponible avec de nombreux habillages en Amérique du Nord à l'époque.

Plus précisément, le prototype de la GAZ-M1 s'appuie sur la Ford B 40A qui est une berline à quatre portes propulsée par un moteur à quatre cylindres, alors qu'il apparaît clair que la Ford sur lequel il est basé est propulsée par un V8. La documentation est transmise par Ford suite à l'accord de coopération et le premier prototype est disponible en février 1935. Une innovation majeure pour le concepteur est un châssis tout acier bien que l'habitacle soit encore en bois habillé de cuir synthétique.

En 1936, la M1 remplace la GAZ-A sur les chaînes de production, les deux premières voitures sont produites en mars tandis que la production de masse commence en mai. À la fin de 1936 l'usine produit 2 524 GAZ-M1 et en 1937 la voiture est exposée à l'Exposition universelle. La lettre M a été apposée au sigle de la GAZ en l'honneur de Molotov, chef du gouvernement, puis ministre des affaires étrangères de l'Union soviétique.

Adaptations spécifiques[modifier | modifier le code]

A titre de comparaison, une Ford Model 40 de 1934

La conception de la GAZ-M1 implique plusieurs modifications vis-à-vis de la Ford B dont elle est issue et on peut considérer que la GAZ-M1 est un produit différent. La suspension sommaire de la Ford est repensée pour s'adapter aux conditions rudes du pays et aux roues rigides en acier. Le V8 est conçu sur les mêmes schémas que celui de la Ford, tout en sachant que Ford n'a envoyé que des esquisses. Les ingénieurs russes n'ont pas accès aux caractéristiques du moteur tel qu'il a été mis à point à Détroit et doivent donc faire leurs propres interprétations. Les ingénieurs russes redessinent aussi les ailes avant conduisant à une silhouette plus élégante qui protège mieux la suspension avant contre les intempéries.

Châssis et carrosserie[modifier | modifier le code]

La M1 représente une avancée sur ses prédécesseurs et ce sur plusieurs points. L'un des principaux éléments est la construction tout acier, bien que le toit reste en bois et qu'à la différence de leurs prédécesseurs, les concepteurs aient opté pour un toit fixe. La châssis en X lui donne beaucoup plus de rigidité. La suspension est plus moderne et augmente notablement la tenue de route. Les sièges avant sont adaptables et il y a des pare-soleil, une jauge électrique de l'essence et des lève-vitre.

Moteur et la transmission[modifier | modifier le code]

Le nouveau moteur est plus puissant et plus robuste. La puissance croît de 40 PS (29 kW ou 39 chevaux) à 50 PS (37 kW ou 49 chevaux) due à un taux de compression accru à 4,6:1 et une nouvelle conception du carburateur. Le nouveau moteur possède une pompe à carburant alors que le modèle précédent alimentait le carburateur par gravité[2].

La transmission a trois vitesses manuelles, les deux vitesses supérieures étant synchronisées. Elle sera conservée sur la GAZ Pobieda en 1940.

Finition[modifier | modifier le code]

La plupart des voitures sont peintes en noir avec un fine bande de couleur rouge de chaque côté. Les sièges sont de tissu épais de couleur grise ou brune, tandis que la peinture intérieure est métallique avec des garnitures de bois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Au même titre que celle qui lui a servi de modèle, la Ford 40 aux États-Unis, rendue en particulier célèbre par Bonnie et Clyde.
  2. Odin, L.C. World in Motion 1939 - The whole of the year's automobile production. Belvedere Publishing, 2015. ASIN: B00ZLN91ZG.