Gîtes de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gîtes de France
Logo de l'organisation

Devise : « Gîtes de France et vos vacances prennent un autre sens »

Situation
Région France métropolitaine et départements d'outre-mer
Création
Type SAS Gîtes de France Au capital de 1.094.000 €
Siège Paris
Coordonnées 48° 52′ 36″ N, 2° 20′ 02″ E
Organisation
Dirigeant Sylvie Pellegrin, Président de la Fédération Nationale
Personnes clés Émile Aubert

Site web gites-de-france.com

Gîtes de France est un réseau, une marque et un label d’hébergements chez l’habitant en France et en Europe. L'association Fédération nationale des gîtes de France (FNGF) est créée en 1955 sous l'impulsion du sénateur des Basses-Alpes, Émile Aubert.

Historique[modifier | modifier le code]

Les Gîtes de France sont un mouvement de développement de l'hébergement touristique à domicile créé dans les Basses-Alpes par un sénateur à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Cette initiative intervenait dans une logique d'aménagement du territoire pour lutter contre la désertification des campagnes[réf. nécessaire].

Lorsque les campagnes se vident, l'habitat est délaissé, il y a, donc, un risque de ruines. En parallèle, les citadins ont envie de revenir les weekends à la campagne. La logique est donc d'utiliser les demeures abandonnées pour accueillir les citadins à la campagne. Un gîte est loué à la semaine (au weekend, ou au mois en basse-saison), et une chambre d'hôtes à la nuit, petit déjeuner inclus.

  • 1951 : Le sénateur Basses-Alpes, Émile Aubert, crée le 1er gite rural[1] au hameau de Chaudol à La Javie[2].
  • 1952 : La formule est officialisée lorsque quelques départements s'engagent sur ce concept.
  • 1955 : 150 gîtes sur six départements existent et une fédération nationale est créée.
  • 1957 : 600 gîtes sont répertoriés dans trente départements.
  • 1969 : création des chambres d’hôtes
  • 1970 : le service de réservation est créé en Isère
  • 1973 : création des gîtes d’enfants
  • 1974 : la Maison du Tourisme Vert ouvre à Paris
  • 1987 : les Gîtes de France, créent leur service d’information et de commande sur minitel.
  • 1990 : création d'Eurogites
  • 1997 : la Fédération est agréée par le Ministère du Tourisme
  • 1998 : création du site web : gites-de-france.com
  • 2000 : le vainqueur du Vendée Globe, Michel Desjoyeaux, est co-sponsorisé par les Gîtes de France.
  • 2003 : création de Charmance (chambres d'hôtes) et Pré Vert (camping)
  • 2004 : le vainqueur du Vendée Globe, Vincent Riou, est sponsorisé par les Gîtes de France
  • 2008 : Lancement d'un site pour les gîtes de charme[3].
  • 2008 : Nouveau logo et 1re campagne TV de Gîtes de France.
  • 2010 : Création de la marque "City Break by Gîtes de France" et développement de l'hébergement en ville.
  • 2010 : Lancement du programme national des chèques-cadeaux Gîtes de France.
  • 2010 : Contrat d'export de savoir-faire avec la Chine.
  • 2011 : 2e campagne TV de Gîtes de France.
  • 2011 : Sortie du site mobile Gîtes de France et applications Android.
  • 2015 : anniversaire des 60 ans de gîtes de France.
  • 2016 : En mai de cette année, gîtes de France réalise l'acquisition de la startup Good Spot, plateforme digitale proposant des expériences touristiques locales aux voyageurs, créée par l'entrepreneur David Rouxel
  • 2019 : Modernisation de son image avec une nouvelle campagne TV, un nouveau site web national et un nouveau logo.

Organisation et fonctionnement[modifier | modifier le code]

Les Gîtes de France sont gérés par département avec une fédération nationale. Chaque département labellise et classe ses hébergements. La majorité d'entre eux propose aux adhérents la commercialisation de leur hébergement par le biais de centrale de réservation. Les équipes locales connaissent bien la géographie, les animations et les atouts de leur zone touristique.

La Fédération Nationale des Gîtes de France[modifier | modifier le code]

La Fédération Nationale des Gîtes de France est une association qui regroupe des associations départementales pour la promotion et la commercialisation d'hébergements touristiques et décerne des labels non officiels aux logements de tourisme répondant à un cahier des charges. Ces labels « Gîtes de France », octroyés en fonction du niveau de confort (de 1 à 5 épis) sont accompagnées d'une classification et d'une publicité qui informe le consommateur sur la qualité et le degré d'équipement des hébergements[4].

Aujourd'hui, environ 70 000 gîtes existent sur tout le territoire national (DOM-TOM inclus).42 000 propriétaires sont concernés. Les Gîtes de France attirent environ 20 % de clientèle étrangère[réf. nécessaire][5].

Les labels[modifier | modifier le code]

  • Les Gîtes de France ont créé le label « Ecogîtes » pour les Hébergements de Qualité Environnementale qui réduisent leur impact sur l'environnement[6].
  • Gîte Panda : est un label décerné par le Fonds mondial pour la nature - World Wide Fund France, classés par la Fédération des gîtes de France[7]. Le label est créé en 1992 pour des gîtes situés dans les parcs naturels et les parcs nationaux en France, pour lesquels est mis en place une gestion des énergies, de l'eau et des déchets ainsi qu'une éducation pour les hôtes[8]. Les adhérents garantissent la qualité paysagère, la richesse animale et végétale des sites et l’engagement écologique des hôtes. Les propriétaires s'engagent à préserver l'environnement et à gérer leur gîte panda de manière écologique et durable : tri des déchets, utilisation d'énergies renouvelables, éco-matériaux, produits d'entretien verts. En 2009, 230 gîtes avait obtenu ce label[8].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [PDF] Christophe Giraud, « Recevoir le touriste en ami » La mise en scène de l'accueil marchand en chambre d'hôtes », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 5, no 170,‎ , p. 14-31 (lire en ligne)
  • Etude personnalisée dans le cadre d'un BTS Tourisme ayant pour thème "La modernisation des Gîtes de France" rédigé par Dorian Duffourg en 2019.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La création du 1er Gîte rural de France
  2. 1er gîte rural de France créé à Chaudol - La Javie (04)
  3. les gîtes de charme
  4. Gites de France, « Le classement en Gites », sur gites-de-france.com
  5. Jérôme Forget, « Regard du le marché de la chambre d'hôte », sur etourisme.info,
  6. http://www.ecogite.fr/
  7. Catherine Dreyfus-Signoles, L'espace touristique, Éditions Bréal, , 255 p. (ISBN 978-2-84291-907-8, lire en ligne), p. 215-217.
  8. a et b (en) Ralf Buckley, Conservation Tourism, CABI, , 214 p. (ISBN 978-1-84593-708-9, lire en ligne), p. 119.