Gérard de Conchy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gérard de Conchy
Image illustrative de l’article Gérard de Conchy
Gisant de Gérard de Conchy dans la cathédrale d'Amiens
Biographie
Naissance XIIIe siècle ?
Décès
Amiens
Évêque de l’Église catholique
Évêque d'Amiens

Gérard de Conchy fut un prélat catholique, évêque d'Amiens de 1247 à 1257. Il aurait été originaire de Conchy-sur-Canche[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Gérard de Conchy fut pénitencier puis doyen du chapitre cathédral d'Amiens avant de devenir évêque en 1247. Il accompagna le roi saint Louis à la croisade jusqu'à Damiette et revint dans son diocèse en 1250. Sous son épiscopat, Jacob, un moine apostat, devint le chef d'une troupe de pastoureaux, en prêchant la croisade, pillant différentes contrées du royaume. Il entra dans Amiens avec 3 000 hommes puis se dirigea vers Orléans et Bordeaux.

En 1251, Gérard de Conchy institua dans le diocèse d'Amiens la fête de saint Juste et de saint Arthémis, martyrisés près de Conchy-sur-Canche[1].

En 1253, Gérard de Conchy fonda à Amiens, près de la porte Saint-Michel, une maison de retraite pour les pauvres prêtres âgés, hors d'état d'accomplir leur ministère. Il assura le déménagement de l'hôtel-dieu du quartier canonial à la chaussée au bled (actuelle rue Saint-Leu), organisa dans le diocèse des quêtes lors de présentation des reliques de saint Honoré à la population afin poursuivre la construction de la cathédrale Notre-Dame d'Amiens. En 1255, à la demande de l'évêque de Noyon qui avait un différent avec l'abbaye Saint-Eloi, Gérard de Conchy fit ouvrit la chasse de saint Eloi pour y trouver des documents. Le pape Alexandre IV le choisit, en 1256, comme commissaire au procès du chapitre de Saint-Quentin. En 1257, eut lieu la translation des reliques des saints Victoric, Cassien et Quentin.

Gérard de Conchy mourut en 1257 et fut inhumé dans la cathédrale Notre-Dame d'Amiens où son gisant existe toujours[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Morlière, Antiquité d'Amiens
  • Père Daire, Histoire d'Amiens
  • Jean-Baptiste Maurice de Sachy, Histoire des évesques d'Amiens, Abbeville, Veuve de Vérité Libraire, 1770 (Lire en ligne)
  • J. Corblet, Revue de l'art chrétien, XIV, 1870-1871
  • Edmond Soyez, Notices sur les évêques d'Amiens, Amiens, 1878, Langlois
  • Mgr Jean-Luc Bouilleret (sous la direction de), direction scientifique: Aurélien André et Xavier Boniface, Amiens, collection La Grâce d'une cathédrale, Strasbourg, Éditions La Nuée Bleue, 2012 (ISBN 978 - 2 - 7 165 - 0 782 - 0)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Conchy-sur-Canche », sur lechodes3baies.fr.
  2. « Tombeau présumé de l'évêque Gérard de Conchy », sur inventaire.hautsdefrance.fr/.