Gérard Valet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gérard Valet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Gérard Valet.
Biographie
Naissance
Décès
(à 72 ans)
Bruxelles
Nationalité
Activité

Gérard Valet est un journaliste et animateur radio français, né le à Paris et mort le à Bruxelles. En 1957, il s'établit en Belgique comme correspondant d'Europe 1, puis il mène une carrière d'animateur radiophonique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre à la RTBF (alors l'INR) en 1958. Il anime pendant de nombreuses années Point de mire, une émission de mi-journée, puis Boulevard du temps, sur La Première. Il est à l'origine du surnom « Monsieur Météo » qu'a porté Jules Metz pendant tout le reste de sa carrière.

En 1976, il coréalise Moi, Tintin avec Henri Roanne. Ce documentaire consacré à Hergé est sélectionné Hors compétition au festival de Cannes 1977. Plus tard, il est à l'origine du déplacement en Belgique de Tchang (Zhang Chongren), l'ami chinois de Hergé[1].

Il était le mari de la danseuse Tania Bari.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La voix de Gérard Valet », sur La Libre Belgique,

Liens externes[modifier | modifier le code]

1970 : "Mirella souffle le chaud et le froid", écrit en collaboration avec Philippe Marceliaire et illustré par Nadine Forster. Gérard Valet avait mis ses auditeurs de la RTBF d'inventer cette histoire ; Philippe Marceliaire (pseudonyme de Philippe Cruysmans) a rédigé le texte sur base des idées données par les auditeurs. L'ouvrage a été édité par les Editions Art & Voyages et Lucien De Meyer éditeur (Belgique).