Gérard Palaprat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Palaprat.
Gérard Palaprat
Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Décès (à 67 ans)
Beauvoir-sur-Niort
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Chanson française
Instruments Guitare, violon
Années actives 1969-2017

Gérard Palaprat est un auteur-compositeur-interprète français, né à Paris le et mort le à Beauvoir-sur-Niort[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Gérard Palaprat est né le 12 juin 1950 au musée du Luxembourg à Paris, face à la rue Férou, dans les jardins de la présidence du Sénat. Il y vivra jusqu'à l'âge de 20 ans. À 12 ans, il entre à l’École du spectacle. Il y continue ses études de violon, commencées à l'âge de 7 ans, la danse, l'art dramatique et le chant. À 12 ans, il enregistre pour la fête des pères un disque vinyle qui lui ouvre les portes du Petit conservatoire de la chanson de Mireille. L'été, il chante ses propres compositions dans les Hauts-de-Cagnes.

Il travaille pour l'ORTF comme figurant puis au théâtre. Un rôle au cinéma dans Trans-Europ-Express d'Alain Robbe-Grillet puis pour la télévision : Le Grand Voyage de Jean Prat. Première comédie musicale au théâtre La Bruyère dans Les Fantastiks de Tom Jones. Édouard Molinaro l'engage dans Hibernatus mais son rôle sera supprimé pour deux jours d'absence dus au conseil de révision. Il ne sera même pas crédité dans le générique du film. Il entre au théâtre de la Porte-Saint-Martin dans la comédie musicale Hair qui tient l'affiche trois ans. Il gagne l'amitié de Lucien Morisse, directeur des disques AZ et d'Europe 1.

Il obtient la Rose d'or de Juan-les-Pins avec Fais-moi un signe et poursuit son succès avec Pour la fin du monde, Svasti, Le Bateau de cristal, Écoute la source du bonheur, Lady, ce n'est qu'un rêve, etc. Parallèlement, il rejoint en Inde Ram Shandra Mistri, son maître de sitar. Il chante dans l'opéra-rock Moïse de Michel Quereuil et Guy Alcalay sous la direction de Francis Morane.

En 2010, Gérard Palaprat fait partie de la tournée Âge tendre et Têtes de bois saison 5, aux côtés notamment de Michèle Torr, Sheila, Georgette Lemaire, Allain Turban...

Atteint d'un cancer de la gorge, il meurt à son domicile de Beauvoir-sur-Niort[3] le 25 septembre 2017[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le , il est condamné par le Tribunal correctionnel de Niort à une peine de trois mois d'emprisonnement avec sursis, ainsi qu'une interdiction de tout contact avec son épouse, pour violences conjugales, le [5].

Chansons[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Comédie musicale Hair - 33T et 45T
  • 1970 : Les orgues de Berlin / Tristan des terres neuves
  • 1970 : R.M. Dostoïevski / Un bloc, un roc, une montagne / Le ramoneur de Blackpool / L’enfant des regards - Maxi 45T
  • 1970 : Le jardinier du fond des mers/ J'ai vu dans ce pays là - 45T
  • 1971 : Fais-moi un signe / Les tambours d’Écosse - 45T
  • 1971 : Give me a sign - 45T en anglais
  • 1971 : Pour la fin du Monde / Svasti - 45T/33T 12 titres / Disque d'Or 11 titres
  • 1971 : Un homme a disparu dans le ciel.
  • 1972 : Compilation - Double 33T 23 titres - Disque d'Or
  • 1972 : Ève je t'aime / Le grand bateau - 45T
  • 1973 : Vive la Terre - 33T et deux 45T
  • 1973 : Sais-tu ces grands voyages / Vive la Terre - 45T
  • 1973 : Il était écrit / Monsieur paysan - 45T
  • 1973 : Tu comprends ? / Et Dieu viendra jouer des tablas - 45T
  • 1974 : Écoute la source du bonheur / Pose ton tablier - 45T
  • 1974 : Lady ce n'est qu'un rêve / Partir en vacances - 45T
  • 1974 : L'homme tu ressembles à Dieu / Le bateau de cristal - 33T et trois 45T
  • 1975 : Qu'est-ce que j'fais, qu'est-ce que j'dis ? / Pense à ta chance - 45T
  • 1975 : Pense à ta chance
  • 1978 : Y a des jours - 33T et trois 45T
  • 1978 : Ô France / Un wagon de souvenirs - 45T
  • 1978 : Le silence de nos yeux / D'accord - 45T
  • 1978 : D'accord / Le pavillon de chasse - 45T
  • 1979 : Comédie musicale l'Opéra vert - 33T
  • 1980 : Comédie musicale La Misa campesina pour la révolution du Nicaragua - 45T et 33T
  • 1980 : Jésus dans ma rue / Chanson d'au revoir - 45T
  • 1980 : Comédie musicale Moïse : Libres / Nous marchons depuis si longtemps - 45T
  • 1982 : S'aimer davantage / Perdus de vue - 45T
  • 1983 : Rappelle-toi d'elle / Mon unique privilège - 45T
  • 1988 : Hollywood / Hollywood 45T et maxi 45T
  • 1995 : À la croisée de la rose (CD)
  • 1996 : S'aimer davantage (CD)
  • 1997 : De Fais-moi un signe à... Pour la fin du monde (CD)
  • 1998 : Compilation de Hair à Svasti - (CD)
  • 2007 : I Shin den Shin (CD)
  • 2010 : Âge Tendre et Tête de bois : CD et DVD
  • 2012 : C'est pas la fin du Monde : CD

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie comme acteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le chanteur français Gérard Palaprat, éphémère gloire des années 70, est mort hier soir à son domicile près de Niort, a annoncé son agent. », sur Francetvinfo.fr, (consulté le 26 septembre 2017)
  2. « Le chanteur de Fais-moi un signe, Gérard Palapart, est décédé », sur Lepoint.fr, (consulté le 26 septembre 2017)
  3. « Beauvoir-sur-Niort : Gérard Palaprat « Pour la fin du monde » est décédé chez lui », sur courrierdelouest.fr, (consulté le 26 septembre 2017)
  4. « Le chanteur Gérard Palaprat est mort », sur lemonde.fr, (consulté le 26 septembre 2017)
  5. « Niort : le chanteur Gérard Palaprat, ex-gloire des années 70, condamné pour violences conjugales », sur poitou-charentes.france3.fr, 1er mai 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]